Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Toute la sensualité de Kelly Rowland au service du nouveau clip de 50 Cent : "Baby by me" !

11 photos
Lancer le diaporama

Quelques jours après avoir dévoilé un court métrage coup de poing qui entraîne le public dans l'univers des violences urbaines, 50 Cent offre quelques mesures de douceur dans ce monde de brutes.

Le papa du jeune Marquise (un fils qui changea sa vie lorsqu'il vint au monde en 1997), qui consacre tant de moyens à sa sécurité personnelle (près d'1,6 million de dollars par an), se projette dans une vie de famille fantasmée où la sublime Kelly Rowland fait office d'épouse enviable pour les besoins du clip de son nouveau hit, Baby By Me.

Si beaucoup attendait le retour du Massacre et de 50 Cent cador du rap, ils repasseront, car ce premier extrait de l'album Before I Self Destruct, dont la sortie vient d'être avancée au 16 novembre après avoir été différée à maintes reprises, s'avère plutôt consensuel : dans le sillage du précédent album de l'artiste, Curtis, qui avouait un sérieux penchant pour les vibes R'n'B, Baby By Me, produit par Polow Da Don, se signale par son côté un peu lisse, un peu pop, une sorte de ballade hip hop (avec ses synthés, notamment) susceptible de séduire un très large public... mais pas nécessairement les inconditionnels du hip hop.

Témoigne de ce positionnement la présence du gentleman Ne-Yo, à l'écriture et en featuring très glamour sur les refrains, en remplacement du chanteur Jovan Dais, présent sur la première version (désormais disponible en bonus iTunes). En somme, un titre très plaisant qui risque de passer en boucle à la radio, mais pas dans les clubs - d'autres sur l'album Before I self destruct pourront s'en charger.

Après avoir réjoui les clubbers en portant le tube de David Guetta, When love takes over, l'été dernier, Kelly Rowland, sans donner de la voix, signe un nouveau coup d'éclat en habitant le clip signé Chris Robinson (T.I., Alicia Keys, Ne-Yo, Usher...). Fait amusant, c'est deux jours avant la mise en production du vidéoclip seulement que 50 Cent a eu l'idée de faire appel à la séduisante ex-Destiny's Child, rencontrée lors des MTV Los Premios Awards. Très clairement, une bonne idée, comme vous pouvez en juger en regardant le clip de Baby By Me ci-dessus.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel