Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Trop de Zizou tue... le Zizou ?

4 photos
Lancer le diaporama

Zinedine Zidane souffle le chaud et le froid : tour à tour héros divin et déchu (avec deux coups de boule en or massif à la Coupe du Monde 1998 et un coup de boule en plomb à celle de 2006), tantôt gaillard charismatique à la discrétion louée ou personnage ombrageux et dangereux (comme le laissent entendre sa biographie non autorisée ou le brûlot du Parisien Jérôme Rothen), tantôt encore ambassadeur passionné des actions de bienfaisance et de la fondation Ela ou businessman omniprésent…

Comme tous les êtres au destin hors norme, Zizou jouit d'une aura qui n'émane pas de son seul talent passé de footballeur, mais aussi du mystère qu'il a su préserver.

Pourtant, loin des belles images des moments passés avec les enfants pour les grandes causes les concernant, ce sont de plus en plus celles d'un Zidane homme-sandwich qui s'accumulent sur le disque dur des pubophiles. Un vrai press-book spécial marketers.

Zizou a désormais les clés de la maison Generali, dont il porte la nouvelle campagne publicitaire à bout de voix. Avec un entrain qui donne envie de se pendre, qui n'est pas sans rappeler celui quil affichait en buvant "une gorgée de Volvic" en enfilant ses chaussettes (d'abord la gauche, toujours…), ou encore en chaussant ses nouvelles lunettes ("elles sont parfaites, je les prends"), Zizou vend de l'avenir, de l'assurance, de l'épargne retraite. On suppose qu'il a déjà commencé à mettre de côté, d'ailleurs.

Pour combien de temps encore ? Car selon un sondage LH2 Sport, dont le magazine CB News se fait l'écho, 46% des Français "estiment que Zinedine Zidane est présent dans un trop grand nombre de publicités". Bonne nouvelle, un sur deux fatigue. Mauvaise nouvelle : un sur deux en redemande.

Au pire, si la cote de l'idole devait dégringoler, la campagne déprimante de Generali et son piano pleureur devrait donner envie à Grand Corps Malade de produire le premier album de Zizou.

Le mot de la fin, à Zizou, l'athlète du quotidien (ah ben non, ça c'était Vittel) de la pub : "Mais qu'est-ce qui se passe, aujourd'hui ?"

Guillaume Joffroy

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel