Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Une interview Exclusive de Philippe Manoeuvre, juré de La Nouvelle Star 2008

Exclusive de Philippe Manoeuvre, juré de La Nouvelle Star 2008
2 photos
Lancer le diaporama

C'est avec beaucoup de gentillesse, de professionnalisme et d'humour que le rédacteur en chef de Rock & Folk a répondu à nos questions, quelques heures avant le coup d'envoi de la Nouvelle Star 2008

Pourquoi et comment êtes-vous arrivé sur La Nouvelle Star ? Pour des histoires d'argent ?

Mais pas du tout !
Je suis arrivé sur La Nouvelle Star pour faire un travail précis. C 'est très flatteur quand la première émission de pop vous appelle, non ? Ils avaient besoin d' un rocker. Car le problème, c' est que l' émission a basculé dans le rock sans même s' en rendre compte.
Les jeunes, de plus en plus, chantent le sommaire de Rock & Folk...
Rien qu' à Paris, attendez, je lis mes fiches, on a entendu du REM, du George Michael, du Johnny Hallyday, James Blunt, Otis Redding, du M, du Marvin Gaye, du Piaf, Oasis, Gainsbourg mais aussi Aerosmith, AC/DC... Un jour, il y a même un gamin qui est arrivé et qui nous a dit : « Je vais vous chanter du Tool » (groupe de heavy metal, ndlr). Heureusement que c' est moi qui suis en face afin de dire si c' est bien ou si c' est pas bien !
Je comprends très bien la réaction de M6 qui a voulu quelqu' un de branché sur cette musique.
Bien sûr, il y a toujours des candidats qui chantent du Amy Winehouse ou du Céline Dion.
On cherche des chanteurs, donc ce qui est intéressant, c'est d'avoir quelqu'un dans chaque domaine : Lio est dans la pop jusqu'au cou ; Sinclair c'est le funk, la soul. André Manoukian, c'est le jazz.
Moi je peux donner mon opinion, une opinion plus profonde sur les gens qui chantent Police, The Cranberries, Mademoiselle K ou encore Janis Joplin.

Il y a un vrai travail à faire et on le fait !

Si vous aviez fait partie du jury de l' an dernier, votre choix se serait-il porté sur Julien Doré ?

Je ne sais pas... Oui, je pense... C' est un petit bonhomme étonnant ce Julien Doré. Beaucoup de jeunes s'identifient à lui.
Cette année, on a plein de « petits frères » de Julien Doré, des personnages incroyables, des folk singers.
Je n' aurais pas aimé faire l'émission l' an dernier. En revanche, cette année, c'est une grande aventure.

Avez-vous écouté Poison Idéal, le deuxième album du gagnant de la seconde édition de La Nouvelle Star, Steve Estatoff ?

Oh non ! Pas encore... Mais j'aurais adoré dénicher Christophe Willem. C'est une très très grande personnalité, une très grande voix et lui, il m'excite beaucoup ! (rires)

Avec Lio, Sinclair et André Manoukian, êtes-vous un jury aussi soudé que le précédent (composé par le même André Manoukian, Dove Attia et Marianne James) ?

On est un peu comme les Beatles ! Quand on est dans une même pièce, il se passe un truc, y a comme un feeling. On est très soudés.
La presse nous demande : « Mais quel est le plus gros défaut de untel ? », ou « Est-ce que machin pète dans les couloirs ? ». On essaye de casser cette amitié, mais je ne pense pas que ça va être possible parce qu' on s' entend vraiment très bien.

Musicalement que pensez-vous de Lio et de Sinclair ?

Lio, c' est moi qui ai chroniqué Banana Split en 1980. J' avais dit : « Ca va être énorme, j'adore les filles et les bananes ! » Elle s'en souvient très bien en plus ! Moi, j'ai tout de suite trouvé ça fantastique au niveau de la pop. Arriver à faire une chanson comme ça, il fallait une grosse personnalité. Et elle a tenu.

Quant à Sinclair, je me souviens de lui quand je suis allé aux séances d'enregistrement du groupe Chagrin d' Amour. Chacun fait c'qui lui plaît, c'est le premier rap sorti en France. Ils avaient cartonné avec ce single que j' avais défendu. Pour me remercier, ils m'avaient invité à l' enregistrement de l'album chez le papa de Sinclair (Dominique Blanc-Francard, ndlr). Et Sinclair, qui avait 14 ans était là. C'était un gamin, caché derrière les fauteuils, qui regardait tout ce qui se passait. Il voulait tout savoir, il venait voir les réglages des boutons, il allait regarder Gregory Kane et Valli chanter. Je me souviens de ses grands yeux. Il était extrêmement curieux de tout.
J' ai suivi son parcours et je suis, bien sûr, allé le voir en première partie de Johnny Hallyday au Stade de France.
Quand Sinclair et moi on parle de Marvin Gaye ou des Jackson, on a une telle complicité qu'on a l' impression qu'on se connaît depuis cent mille ans !

Que pensez-vous de Quentin, le gagnant de la Star Academy 7 ?

Mais, je ne sais pas parce que cette émission, je n' ai jamais réussi à la regarder plus de trois minutes. Donc ce n' est pas de la diplomatie, mais je n' ai rien à dire sur lui.
Moi, dans le domaine de la télé réalité, je m'arrête à Ozzy Osbourne, car depuis son émission sur MTV, on n' a pas fait mieux.
Avec La Nouvelle Star, on fait un télé crochet. On n' est pas dans la télé réalité.
Le télé crochet, c'est le vieux tremplin des familles.
Michel Polnareff m'a toujours raconté que sa carrière commence un jour de 1967 où il gagne le premier prix du tremplin du magazine « Disco Revue ». Les plus grandes carrières commencent humblement. Il faut pousser la porte, passer le pont-levis pour rentrer dans le château du show-biz.
La Nouvelle Star, c'est une jolie porte avec des fleurs, genre très sympa...

 

Propos recueillis par Marine Trévillot

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Vitaa et ses deux fils au ski, le 30 décembre 2019.
Luca Zidane relève le défi du "#StayAtHomeChallenge" en Espagne le 16 mars 2020.
Clara Morgane dans l'émission "Je t'aime, etc" sur France 2. Le vendredi 22 novembre 2019.
Yves Calvi sur le plateau de Vivement Dimanche, le 8 décembre 2019.
Cristina Cordula dans "Je t'aime etc" lundi 14 octobre 2019.

Jean-Baptiste Guégan se dévoile dans le reportage Jean-Baptiste Guegan : l'incroyable destin de l'homme à la voix de Johnny le 4 mars 2020 sur TMC.

La demande en mariage en plein spectacle de Laura Calu, le 1er février 2020.
César 2020 : tapis rouge sous tension et réactions partagées des gagnants au micro de Purepeople.com. Le 28 février 2020.
Estelle Lefébure et sa fille Ilona Smet sur France 2 le 3 décembre 2019.
Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel