Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

VIDEOS : AC/DC, Metallica, Motörhead... Les vieux de la vieille sont fans des Elderberries ! Nous aussi ! Et vous ?

3 photos
Lancer le diaporama

Incroyable ! Les plus grands noms de la scène hard rock, monstres sacrés des seventies/eighties rugissantes, se passionnent pour un groupe à la moyenne d'âge qui flirte autour de 20 ans : The Elderberries ! Une formation dont la composition est à 60% britannique, 20% canadienne et 20% française, mais à 100% native de... Clermont-Ferrand !

En l'espace de quelques années, qui les ont vus sortir en 2007 un premier album (Nothing ventured, nothing gained) salué par la critique spécialisée, les cinq garçons ont acquis une réputation bien au-delà du bassin auvergnat qui doit beaucoup à leur débauche d'énergie sur scène. Des performances survoltées (récompensées par la première place des sélections "Attention Talent Scène" au Printemps de Bourges), parfois en première partie de groupes confirmés (Datsuns, Kill the young...), qui ne sont sans doute pas sans rappeler quelques-unes de leurs idoles.

Car le chanteur Chris Boulton, le guitariste Tom Pope, le bassiste Jimmy Phillips, le batteur Yann Clavaizolle (oui, c'est lui, le frenchy), et le guitariste Ryan Sutton (oui, c'est lui, le Canadien !) se sont forgé un background musical en piochant dans les cartons de la génération d'avant ; sur leur MySpace, on peut lire : "Repérés en 2004 par les labels Sophiane et Nophono alors qu'ils n'ont que 16 ans, les kids ont alors comme modèles John Bonham, Bon Scott, Roger Glover, Tony Iommi, et Adrian Smith !!! Autant dire qu'ils passent pour des extraterrestres, au moment où les jeunes de leur âge découvrent Bloc Party et Franz Ferdinand." Traduction pour ceux qui n'auraient pas réagi aux noms mentionnés : Led Zeppelin, AC/DC, Deep Purple, Black Sabbath et Iron Maiden ! Rien que cela ! Vous pouvez évidemment ajouter à leur bibliothèque musicale les Stooges, Metallica, The Kinks, Wolfmother, The Who ou encore Queens of the Stone Age...

Des références qui vous sautent littéralement à la gueule à l'écoute des titres de The Elderberries : un White Heat qui ressemble à s'y méprendre à du AC/DC, un I wanna bit que les Stooges ne renierait absolument pas, etc.

Et pour leur promo, The Elderberries ont un truc infaillible : un montage vidéo d'interviews de leurs idoles (Brian Johnson de AC/DC, Lemmy Kilmister de Motörhead, etc.), assemblées de telle sorte qu'on comprenne que ces dernières sont fans du son de The Elderberries, qu'on aperçoit à la fin de la séquence en mode piratage/hommage...

Après avoir signé la bande originale de Hellphone, les cinq énervés (et on adore) verront leur second album, Ignorance and bliss, paraître le 16 mars 2009 : un effort piloté par... Steve Orchard, producteur et ingénieur du son de groupes aux univers plus "pop" (Coldplay, Travis, U2). Le premier extrait, It Doesn't Really Matter, est disponible depuis mi-novembre 2008, et le groupe défendra ses nouveautés sur la scène de La Boule Noire parisienne, le 2 mars prochain.

Quand vous aurez vu les vidéos que nous vous proposons (plus un étonnant remix électro de Lost my way par Minitel Rose, à découvrir en cliquant ici), allez donc faire un tour sur le MySpace de The Elderberries, c'est plus parlant que des mots.

Guillaume Joffroy

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image