Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yann Barthès : Impitoyable avec Nicolas Sarkozy !

Le 29 octobre dernier, nous nous demandions si l'équipe du Petit Journal politique de Yann Barthès ne risquait pas de se faire épingler après avoir sérieusement taclé Nicolas Sarkozy. Le chroniqueur de Canal+ démontrait, vidéo à l'appui (à revoir ci-dessus), que le président avait recyclé la veille un discours vieux de dix mois, sans prendre la peine de le réactualiser.

Depuis ce coup d'éclat, tout le monde veut Yann Barthès, mais il se refuse à tout commentaire. Dans Le Parisien, aujourd'hui, son attaché de presse et l'Élysée témoignent. Du côté de Canal+, on souligne qu'il "ne veut pas passer pour le donneur de leçons", ajoutant que l'équipe n'est pas composée de "gauchos énervés", et qu'elle "fait le même travail à droite comme à gauche."

Depuis des mois, Yann Barthès réclame à corps et à cris une interview du président. Un défi fou qui n'est peut-être pas aussi irréalisable qu'on pourrait le croire. Franck Louvrier, le Monsieur com' du palais présidentiel, déclarait : "Il n'y aura rien avant le 31 décembre, mais après pourquoi pas ?" Imaginez-vous Nicolas Sarkozy intervenant pendant la chronique de Stéphane Guillon ou celle de Laurent Ruquier en introduction de On est pas couché ?

Pour enfoncer le clou, Franck Louvrier ne tarit pas d'éloges sur Yann Barthès : "Il est à la tête d'une équipe créative et nouvelle. C'est forcément quelqu'un de sérieux et de perfectionniste. On observe ce qu'il fait avec intérêt, c'est une autre forme d'humour." À 19h35, lorsque Barthès prend l'antenne, il n'est donc plus possible de joindre quiconque de l'entourage du président.

Nicolas Sarkozy a sans doute retenu la leçon. En déclarant publiquement qu'il n'aimait pas Stéphane Guillon, il l'a rendu absolument intouchable sur France Inter. Si les dirigeants de la radio avaient renvoyé Guillon, comme les bruits de couloir le laissaient entendre à l'époque, ils auraient été accusés d'avoir voulu faire plaisir à l'Élysée.

Yann Barthès se laissera-t-il amadouer ? L'animateur a été reçu à l'Élysée par Franck Louvrier mi-octobre. Une rencontre informelle qui pourrait justement à aboutir à la participation de Sarkozy au Petit journal. Vous connaissez cette citation tirée du Parrain 3 de Francis Ford Coppola : "Sois proche de tes amis et encore plus proche de tes ennemis" ?

C'est la tactique que semble avoir choisie l'Élysée avec Barthès.

A.D.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel