Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yves Saint Laurent/Pierre Bergé : la vente du siècle entre dans l'histoire... en un soir !!!

Ce devait être la vacation la plus prestigieuse des trois programmées jusqu'à demain, mercredi. Et ça l'a été. En une seule soirée, placée sous le sceau de la passion de la création, mais aussi sous l'oeil inquisiteur des spécialistes du marché de l'art (qui entendent profiter de l'occasion pour voir comment se porte leur secteur en ces temps difficiles), ce qui était annoncé par avance comme "la vente du siècle" a justifié tous les superlatifs.

Outre les 1 200 occupants des sièges installés dans l'impressionnante nef du Grand Palais, au bas des Champs-Elysées, on s'est beaucoup agité du côté des quelque cent lignes fixes mises à disposition, grâce auxquelles des enchérisseurs du monde entier ont pu s'adjuger certains des lots de la collection d'art composée par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé pendant près de cinquante ans. C'est d'ailleurs un acheteur par téléphone qui a emporté l'enchère disputée pour le premier lot mis en vente, un paysage italien signé Edgar Degas, et adjugé à 380 000 euros.

En trois petites heures, hier soir, le record de 163 millions d'euros établi en 1997 par une autre collection d'art privée a été pulvérisé : la dispersion de la collection impressionniste et moderne du défunt couturier et de son compagnon, pan majeur de la vente aux enchères qui se déroule jusqu'à demain, a totalisé 206 millions d'euros ! Rappelons que les estimations portant sur l'ensemble de l'opération tablaient sur un montant de 200 à 300 millions d'euros.

Si on attendait les Instruments de musique sur un guéridon de Picasso, la sensation est venue d'un Matisse :  la toile cubiste a finalement fait un flop, avec une offre à 21 millions en dessous du prix de réserve et des estimations ("J'ai gagné un Picasso ! Je suis très heureux parce que je vais le garder", plaisantait Pierre Bergé tout en indiquant, plus sérieusement, que la toile irait à la Fondation Bergé-Saint Laurent). A contrario (et avec un clin d'oeil amusant, Matisse ayant été l'ami et... le rival de Picasso), Les Coucous, tapis bleu et rose du chef de file du fauvisme, estimé entre 12 et 18 millions d'euros par Christie's, administrateur de la vente, est parti pour 35,9 millions d'euros, frais inclus : record du monde !

Ce n'est pas l'unique record tombé hier soir (7 au total), parmi les 94 biens cédés aux plus offrants : Madame L.R (vraisemblablement pas la journaliste de Purepeople qui a les mêmes initiales), une sculpture de Brancusi, a atteint 29,1 millions d'euros, tandis qu'un Mondrian (Composition avec bleu, rouge, jaune et noir) changeait de mains contre 21,5 millions d'euros et qu'une oeuvre du pape du ready-made Marcel Duchamp "perfait" à 8,9 millions d'euros.

Si beaucoup des protagonistes de cette vente ont participé sous couvert d'anonymat, via leurs représentants, certaines célébrités amoureuses d'art se sont mêlées aux nombreux professionnels, dont Bianca Jagger ou le vicomte de Linley, fils de la princesse Margaret, et on a aperçu Claire Chazal... On ne sait pas si elle a acheté quelque chose !

A trois reprises, c'est l'Etat français qui a cassé sa tirelire et eu le dernier mot, préemptant trois tableaux : le centre Pompidou y gagne un septième de Chirico (Il ritornante) pour la somme record de 11 millions d'euros, le musée d'Orsay récupère Les Lilas d'Edouard Vuillard et Au conservatoire d'Ensor.

"Je pense qu'Yves aurait été très heureux aussi", a commenté un Pierre Bergé manifestement ravi. Ravi et plein d'à propos : suite à la confirmation de ses droits sur deux bronzes issus du sac du palais impérial chinois au XIXe siècle, avec le rejet d'une procédure en référé visant à retarder leur vente, il s'est dit "absolument prêt à donner ces deux têtes à la Chine. Tout ce que je demande à la Chine en contrepartie, stipulait-il, est de donner les droits de l'Homme, la liberté au Tibet et d'accueillir le dalai lama." Une pique que les intéressés ne devraient pas trop goûter, mais qui n'empêchera pas la cession des deux pièces demain.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Exclu - Interview de Julie Zenatti pour la sortie de Tout est plus pop. Purepeople.com, août 2019.
Sophie Davant émue aux larmes face aux messages de ses collaborateurs de "C'est au programme" (émission de France 2 qui s'arrête) mardi 14 mai 2019 sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8).
M. Pokora et Christina Milian en famille au festival de salsa d'Oxnard en Californie le 27 juillet 2019.
Antoine de "10 Couples parfaits 3" en interview pour "Purepeople", mars 2019
Fabrice Luchini de passage dans "Quotidien", talk show de TMC, le 23 septembre 2019.
Mehdi de "Pékin Express" en interview pour "Purepeople", juin 2019
Alizée et sa fille Annily dans "50' Inside" sur TF1, le samedi 29 juin 2019.
M. Pokora sur Instagram.
Gérard Leclerc donne des nouvelles de Renaud dans "L'Heure des pros", sur CNEWS le 1er juillet 2019.
Inès Vandamme, danseuse professionnelle de "Danse avec les stars 2019", se confie à "Purepeople", le 4 septembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel