Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Zak Laughed, rockstar à 15 ans, vous présente son premier clip : "Each day" !

7 photos
Lancer le diaporama

Avoir le déclic sur Johnny Cash à 10 ans, fût-ce par le biais du film (Walk the line) que consacrait le réalisateur James Mangold à l'inénarrable roi de la country, ce n'est pas commun.

Remporter le concours des 30 ans du label Rough Trade (parmi les mythiques signatures de son catalogue, pensez à Killing Joke, The Smiths, Arcade Fire, The Moldy Peaches, The Libertines, The Kills...) quand on en a à peine 14, en "osant" édulcorer un tube d'un des groupes phares de la maison (en l'occurrence, The End has no End de The Strokes, qui figure sur l'album génialement dirty-énervé Room on fire), c'est fortiche.

Alors, finalement, faire paraître un premier album anglophone à 15 ans quand on est un Franchy plutôt précoce, ce n'est qu'une suite logique. Zak Laughed, après un EP baptisé Just an arrow in the skin of a bear, s'apprête ainsi à voir The Last Memories of my Old House, son premier album entièrement composé par ses soins, paraître le 31 août 2009. Premier extrait de cette réalisation "young-folk", le single Each day, déjà doté d'un clip very homemade, tourné dans le jardin par Johann Bertelli.

Dernière sensation en date en provenance de Clermont-Ferrand (une des villes françaises qui "rock" le plus, dont sont également issus, entre beaucoup d'autres, The Elderberries, Cocoon, Quidam, Zach, The Delano Orchestra, Subway, Shaolin, Mustang...), Zachary alias Zak Laughed commence donc à dévoiler ses propres productions, et laissera désormais aux New-Yorkais de The Strokes, qui lui ont permis de se faire repérer, leur énergie tapageuse (six mois avant The End has no End, il avait signé une cover de Sunday Morning, du même groupe, pour une compil' - "L'Auvergne revisite le Velvet").

Après avoir sévi à La Cigale pour l'ouverture du festival tremplin CQFD des Inrocks, le jeune Zachary enchaîne désormais les scènes, avec une tournée des festivals en France en cours, puis des dates prévues au Nouveau Casino (27 août), à La Maroquinerie (30 septembre), et retour au bercail à La Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand (4 octobre). Détail complet et bien plus sur le MySpace de Zak Laughed.

Guillaume Joffroy
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel