Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Abdellatif Kechiche sans langue de bois : "Racisme pernicieux", "imposture"...

Abdellatif Kechiche lors des Los Angeles Film Critics Association Awards le 11 janvier 2014.
14 photos
Lancer le diaporama
Le cinéaste met les points sur les "i" et dénonce à tout-va.

Le brouhaha médiatique autour de l'annulation du visa d'exploitation de La Vie d'Adèle et l'hypothétique censure qu'il faut y voir aura au moins fait un heureux (ou presque) : Abdellatif Kechiche. Le réalisateur de la Palme d'or 2013 en a gros sur la patate et il a des choses à dire.

À lire aussi

Dans une interview-confession accordée à Nice Matin, le cinéaste franco-tunisien se lâche sans langue de bois. Réagissant bien sûr à l'interdiction dont son film fait l'objet, une décision "plutôt saine" selon lui, le controversé metteur en scène pousse le débat plus loin et dénonce à tout-va. L'intéressé avoue par exemple ne pas se sentir "censuré par les responsables d'une association catholique" à qui il donne même raison et s'excuse en prétextant n'avoir "jamais voulu froisser aucune religion". "On n'attente pas à ma liberté d'expression", assure même Abdellatif Kechiche.

Retour sur des mois de scandales

Visiblement agacé - il dit même "étouffer" dans le contexte actuel -, Abdellatif Kechiche règle ses comptes, fusil à l'épaule. Dans son viseur notamment, le distributeur Wild Bunch et une banquière lui qui demande de rembourser des dettes qu'il ignore. Ulcéré, Kechiche a donc "décidé de porter plainte pour association de malfaiteurs et entrave à la liberté de travailler". Car là, il y a bien entrave, selon le réalisateur. Il revient notamment sur les nombreux scandales essuyés par La Vie d'Adèle et auxquels Abdellatif ne s'attendait pas. "On avait une autoroute pour créer un sentiment de paix et d'harmonie. Et tout à coup, on m'a craché dessus", se souvient-il. Le cinéaste, à qui l'on doit également L'Esquive et Vénus noire, parle de "haine" au point "d'avoir reçu des lettres [lui] souhaitant un cancer généralisé" ou de faire l'objet "de menaces de mort en Tunisie".

Il en vient alors à lâcher : "La Vie d'Adèle, si j'avais le choix, aujourd'hui, je ne le referais pas". Autant d'aveux fracassants qui ont été alimentés pendant de longs mois par une multitude de détails plaçant Abdellatif Kechiche dans une situation invivable, où il n'était presque plus question d'art. "Que je ne fasse pas de films serait une victoire pour beaucoup de gens", assure celui dont on pensait que la Palme d'or allait booster la carrière.

Kechiche, seul contre tous

Au cours de l'interview, le cinéaste évoque même un projet au long cours qui catalyse toute sa colère. Un film, intitulé Ineffable Amour, que Kechiche tente de monter "depuis trois ans" et dont l'intrigue se déroule au Moyen-Age et qui est un portrait de Marguerite Porete (et non l'histoire d'amour interdite entre Héloïse et Abélard, comme cela avait été dit), une écrivain dont le célèbre roman Le Miroir des âmes simples s'interrogeait sur l'Amour divin et fut systématiquement réduit au silence de la part d'une Église la considérant comme une hérétique (Porete fut brûlée en 1310). Depuis qu'il a déposé le scénario, Kechiche dit ne rencontrer que des obstacles et met des noms sur ses opposants. "Le Centre national du cinéma, le ministère de la Culture, l'Académie des César, Orange et les banques. Ce sont eux qui me censurent", croit savoir Abdellatif Kechiche, qui dénonce "un racisme pernicieux" au sein de "l'intelligentsia de gauche" et pointe du doigt "beaucoup d'impostures dans le milieu du cinéma".

Évoquant "des petits coups fourbes" pour lui mettre des bâtons dans les roues, Abdellatif Kechiche croit savoir que tout est fait pour l'empêcher de faire ce film, "notamment par Wild Bunch" qui semble clairement être l'épine dans le pied d'un réalisateur lessivé, mais qui n'abandonnera pas. Affaire à suivre...

Christopher Ramoné

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel