Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Agnieszka Radwanska : Nue et 'immorale', mais digne face à la mort de son papy

Etre une grande championne, c'est aussi savoir renoncer et connaître ses priorités. Accusée d'être "immorale" et évincée le mois dernier d'un groupe catholique polonais auquel elle prêtait son image (campagne "je n'ai pas peur de Jesus") pour avoir posé intégralement nue dans le hors série "Body" de ESPN The Magazine, Agnieszka Radwanska vient de prouver qu'elle a quand même certaines valeurs.

Solide 4e mondiale à la WTA, grâce notamment à ses quarts de finale cette année à l'Open d'Australie et Roland-Garros ainsi que sa demi-finale à Wimbledon (où elle était finaliste en 2012), Agnieszka Radwanska a quitté précipitamment jeudi le tournoi de Cincinnati en raison d'un décès survenu dans sa famille.

Laissant le champ libre vers le dernier carré à sa grande rivale Li Na, qui la talonne au classement mondial et l'avait stoppée à Melbourne lors du premier Grand Chelem de la saison (Agnieszka avait pris sa revanche à Wimbledon), la tenniswoman polonaise de 24 ans a préféré rentrer auprès des siens pour les funérailles de son grand-père, comme elle s'en est expliquée sur son site Internet officiel : "J'ai le grand regret de devoir me retirer du tournoi. Malheureusement, mon grand-père s'est éteint dimanche dernier. Les obsèques auront lieu samedi, et il faut que j'y sois. Je suis déçue de ne pas continuer le tournoi, surtout ma bonne forme de cette semaine. La décision a été difficile, mais je dois rentrer chez moi et être auprès de ma famille", a écrit la joueuse de 24 ans dans les moments qui ont suivi sa victoire expéditive sur la Russe Elena Vesnina, 6-0, 6-2 en 51 minutes. Un succès éclatant qui ne laissait pas présager la moindre ombre au tableau.

Reste à espérer pour Radwanska, qui était porte-drapeau de la Pologne aux JO de Londres 2012 (hélas éliminée dès le premier tour du tournoi olympique) et s'est vu décerner cette année la Croix d'or du mérite polonais par le président Bronislaw Komorowski, qu'elle ne connaitra pas de passage à vide durant son deuil, comme avait pu l'endurer en 2012 Novak Djokovic après avoir perdu son grand-père.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Patrick Juvet parle de chirurgie esthétique et de ses lèvres dans "Les terriens du dimanche", sur C8, le 10 mars 2019.
Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani ont tenu le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.
Dizzy Dizzo, Yoyo Cao, Hikari Mori et Peggy Gou dans "FENDI #BaguetteFriendsForever". Janvier 2019.

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani tenaient le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.

Céline Dion répond à BFMTV, depuis le Moulin Rouge à Paris, le 24 janvieer 2019
Camille Gottlieb et son amie Laura se sont fait plaisir samedi 23 février 2019, avec un bon moment de détente aux Thermes marins de Monte-Carlo. Story Instagram.
Oscar de Suède
Pauline Ducruet et Camille Gottlieb dans un salon de tatouages de New York avec leur maman Stéphanie de Monaco le 17 mars 2019.
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel