Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2013 : Robin Wright sublimée dans les premières images du Congrès

5 photos
Lancer le diaporama

En parallèle aux différentes sélections du Festival de Cannes, l'indépendante Quinzaine des Réalisateurs ouvrira ses portes dès le jeudi 16 mai avec en ouverture le très attendu nouveau long-métrage d'Ari Folman, Le Congrès. A quelques encablures de cette projection qui sera précédée par la remise du Carrosse d'Or à la réalisatrice Jane Campion, la bande-annonce du film a été dévoilée.

Dans une ambiance à la fois fantastique et futuriste, le réalisateur de Valse avec Bachir pose son histoire incroyable. Robin Wright (dans son propre rôle), se voit proposer par la Miramount d'être scannée numériquement, afin de pouvoir librement exploiter son image au cinéma. Vingt ans plus tard, la belle blonde est l'invitée d'honneur du Congrès de la Miramount Nagasaki qui présente sa dernière invention: vivre son film sur demande, sur simple prescription... Le film, qui a mis quatre ans à aboutir, dessine avec un brin de science-fiction une critique du système hollywoodien et la complexe utilisation de l'image d'une star à des fins artistiques et/ou commerciales. Ainsi dans Le Congrès, Robin Wright, sublimée en live-action comme en animation, scannée pour la major hollywoodienne en question, voir son image exploitée dans les films que l'actrice avait jusque là refusés. Elle disparaîtra pendant vingt ans et reviendra dans un congrès aux apparences plus que fantastiques. Derrière l'intrigue polémique, une histoire de femme et de mère pour une Robin Wright conditionnée par ses choix.

Le libre-arbitre est le thème central de ce film original et dense d'un point de vue physique. Ari Folman y adapte Le Congrès de futurologie de Stanislas Lem et a souhaité combiner la prise de vue réelle et l'animation. Pour cette dernière, il refuse d'avoir recours à la motion capture utilisée par Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux) et Steven Spielberg (Les Aventures de Tintin), préférant les techniques classiques des frères Fleischer ou de Walt Disney. Véritable création originale, Le Congrès repose sur le principe de la rotoscopie, laquelle se base sur l'interprétation des acteurs pour créer l'animation.

Le film compte Robin Wright, Harvey Keitel, Paul Giamatti, Jon Hamm ou encore le jeune Kodi Smit-McPhee que l'on retrouvera bien dans la suite de La Planète des Singes : Les Origines.

"Le Congrès" sortira en salles le 3 juillet prochain

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel