Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Claude Berri : Ses fils vendent ses trésors, pourtant promis à notre musée...

Le mythique cinéaste et producteur français Claude Berri, à qui l'on doit des oeuvres comme Tchao Pantin, Jean de Florette, Manon des Sources ou Germinal, nous a quittés en janvier 2009 à l'âge de 74 ans.

Passionné de cinéma, Claude l'était aussi en matière d'art et possédait une fabuleuse collection, qui devait revenir au Centre Pompidou afin que les oeuvres soient exposées au grand public. Mais dans ce marché de l'art où sont maîtres la gestion des affaires et l'argent, les héritiers de Claude Berri, Darius et Thomas Langmann (actuellement en pleine production de La guerre des boutons), auraient refusé de signer la dation qui promettaient une dizaine de chefs-d'oeuvres abstraits au célèbre musée parisien, parmi lesquelles quatre Robert Ryman, un Ad Reinhardt et un Fontana, pour une valeur totale de 30 millions d'euros.

Le Journal des Arts vient en effet d'annoncer sur son site internet que les deux fils du cinéaste s'étaient rétractés afin de pouvoir "vendre les oeuvres au Qatar pour une somme de 50% supérieure à l'offre de l'État français".

Dans un dossier de dation déposé par une famille, ce dernier est transmis au musée national concerné où une commission d'experts l'examine et envoie un avis au ministère du Budget (comme nous l'apprend Le Figaro et vous, en kiosques aujourd'hui). Dans le cas de la famille Berri et de ses oeuvres, tout semblait réglé depuis novembre 2010, le contrat n'attendant plus que les signatures de la fratrie héritière. Mais lors des ventes de New York (qui se sont tenues fin 2010), les deux fils Berri auraient rencontré des Qataris intéressés par la collection et auraient décidé, seuls, de vendre en privé les pièces de leur défunt père.

Alfred Pacquement, directeur du Musée national d'art moderne de Paris confie dans les pages du Figaro et vous : "Ils ont tout simplement retiré leur offre à la toute fin du processus, chose sans précédent dans l'histoire des dations à Beaubourg. Je suis extrêmement déçu, car la dation Berri constituait un fort bel ensemble, très complémentaire de nos collections."

La rumeur qatarie n'a pas été confirmée et d'autres pistes ont même été avancées (pour faire diversion ?). Toujours est-il que cette vente privée décidée au dernier moment "irrite" aujourd'hui fortement le monde de l'art...

Rappelons que la dation permet entre autres aux héritiers de régler les droits de succession de cette manière. Si les oeuvres de Claude Berri échappent effectivement au Centre Pompidou c'est que la proposition du Qatar (ou autre ?) est très supérieure au cours du marché et permettrait à Darius et Thomas Langmann de régler leurs droits de succession sans souci...

A.I.

Fidji des "Princes de l'amour 6" évoque son salaire pour les placements de produits - octobre 2018, Purepeople
Marion Game dans "Ca commence aujourd'hui", lundi 10 décembre 2018
Asia
Maeva Coucke en interview pour "Purepeople", octobre 2018
Christophe Beaugrand évoque l'affaire des photos volées de Karine Ferri au micro de "Purepeople.com".
Laurence Boccolini se livre à propos de son hospitalisation et de sa perte de poids au micro de "Purepeople.com" en marge de la conférence de presse de l'émission "Big Bounce Battle", qu'elle coanime avec Christophe Beaugrand sur TF1.
Booba montre les images de son appartement cambriolé le 9 décembre 2018 sur Instagram.
Nagui, Pascal Obispo et Laurence Tiennot-Herment sur France 2, le 8 décembre 2018.
Olivier Marchal dans "Les Terriens du samedi", le 8 décembre 2018.
Laetitia Milot émue en évoquant le regretté Michel Galabru dans "50 min inside", TF1, 8 décembre 2018
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel