Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Danny Masterson (That '70s Show) : L'acteur accusé de viols par trois femmes

Il dément fermement.

Connu du grand public pour avoir interprété le rôle de Steven Hyde dans la série culte That '70s Show (il est également le frère de l'acteur Christopher Masterson, alias Francis dans Malcolm), Danny Masterson fait aujourd'hui les gros titres de la presse people après avoir été rattrapé par deux affaires de viol – impliquant deux femmes différentes – qui remontent au début des années 2000.

Selon plusieurs médias américains, dont le magazine People et le Page Six qui citent tous le blog très détaillé du journaliste Tony Ortega The Underground Bunker (le premier à avoir révélé ces accusations), le comédien de 40 ans est actuellement au coeur d'une investigation menée par la police de Los Angeles après qu'une troisième victime a porté plainte. Aucun détail n'a toutefois filtré au sujet de cette nouvelle plainte.

Pour mieux comprendre cette sombre affaire, il faut remonter au mois de novembre dernier, lorsque le documentaire de Leah Remini, Leah Remini: Scientology and the Aftermath, a été diffusé à la télévision américaine. Ex-membre rebelle de la scientologie, l'actrice de 46 ans est aujourd'hui l'ennemie numéro un de l'organisation controversée, ne ratant jamais une occasion de dénon­cer les dérives sectaires du mouve­ment et portant régulièrement de graves accusations à son encontre. Dans son documentaire, elle avait fait appel à d'anciens membres de la scientologie, tous venus témoigner sur leurs années sombres passées au sein de l'église. Et c'est lors de l'enregistrement de son émission qu'une femme, ex-adepte également, lui a confié avoir été violée par le comédien Danny Masterson, lui-même réputé pour être un membre très actif au sein de l'église.

La scientologie ferait pression auprès de la police pour discréditer les accusations de viol

Les faits remonteraient au mois de décembre 2001. Cette femme, que les médias nomment "Victime A", était à l'époque dans une relation de couple avec l'acteur depuis six ans. Elle prétend avoir été violée à de nombreuses reprises mais n'avoir jamais trouvé la force de porter plainte du fait de son rapport étroit avec la scientologie. Intimidée par les membres de l'église, qui l'ont toujours dissuadée de se plaindre à la police, elle affirme également avoir été "punie" et "victimisée" pour tenter d'avoir brisé le silence. Encouragée par Leah Remini, elle a finalement déposé plainte en décembre 2016. Selon elle, l'enquête a été ralentie au cours des récentes semaines par l'incompétence des services de police, dont certains officiers seraient corrompus et très proches de la scientologie.

Elle assure que la détective en charge de l'enquête, une dénommée Reyes, a minimisé sa plainte et l'a même encouragée à tourner la page sans aller plus loin. "Plusieurs fois, elle m'a dit que je pouvais laisser tomber ma plainte. Elle m'a dit qu'elle ne serait pas en colère contre moi si je le faisais. Qu'elle comprenait totalement. J'ai eu l'impression qu'elle voulait que je laisse tomber", a-t-elle déclaré selon The Underground Bunker. Pire, elle affirme que la détective a rejeté la faute sur elle. "Je n'arrive pas à croire qu'un détective puisse parler si peu professionnellement et si cruellement à une victime d'agression sexuelle. Qu'on puisse froidement rejeter la faute sur la victime", a-t-elle ajouté. Selon elle, la détective a été influencée par la scientologie, qui continue de faire front autour de Danny Masterson.

Oh mon Dieu, Danny vient de me violer !

La deuxième victime, appelée "Victime B" par les médias et également ex-membre de la scientologie, affirme quant à elle avoir été violée par le comédien lors d'une soirée qu'il avait organisée à son domicile en avril 2003. Cette fête réunissait de nombreux adeptes et figures importantes de l'église. Dans sa plainte, déposée en juin 2004, la victime affirme avoir été au minimum alcoolisée à son insu. Après avoir perdu connaissance, elle se serait réveillée alors que Danny Masterson était toujours en train de la violer. Elle affirme aussi que l'acteur l'aurait étouffée et qu'elle aurait à nouveau perdu connaissance. Mais plusieurs semaines après le dépôt de son témoignage, la police de Los Angeles avait finalement décidé d'annuler sa plainte, la victime ayant été décrédibilisée par l'entourage de Danny Masterson. Ce n'est qu'avec le dépôt de la plainte de la première victime que la police a finalement décidé de rouvrir l'enquête au sujet de la seconde.

Un témoin présent lors de cette fête a toutefois apporté son témoignage au site The Underground Bunker. Il ne fait plus partie de la scientologie mais en était membre à l'époque des faits, en 2003. "J'étais à la soirée de Danny. [La victime] est arrivée. Je me souviens qu'elle était sobre. Elle ne buvait pas. Mais Danny l'a fait boire. Plus tard, j'ai entendu Danny dans le jardin dire qu'il allait la jeter dans la piscine. Et il l'a fait. Elle avait tous ses vêtements sur elle. (...) Je me suis senti mal pour elle et j'en ai voulu à Danny de l'avoir poussée. Mais elle a dit qu'elle allait bien", a-t-il confié. Après cette chute dans la piscine, Danny Masterson aurait invité la victime à monter à l'étage pour qu'elle se change. Quelques instants plus tard, le témoin explique avoir entendu de l'agitation et du bruit. "J'ai vu la victime s'avancer vers moi, ses cheveux étaient encore mouillés. Elle était terrifiée. Elle nous a dit : 'Oh mon Dieu, Danny vient de me violer.' Elle était en panique et elle pleurait, a-t-il ajouté. Lorsqu'elle est arrivée, tout le monde dans la pièce a immédiatement essayé de créer l'impression que rien de grave n'était arrivé. Ils disaient tous que Danny n'avait rien fait, qu'elle allait bien. Qu'elle avait trop bu. Quelqu'un m'a dit qu'elle resterait dormir là-bas. Puis je suis parti." Le témoin ajoute également que la victime avait communiqué son numéro de téléphone à la détective Reyes pour qu'il puisse livrer son récit. Mais il n'a jamais été contacté et son témoignage n'est jamais apparu dans les documents officiels.

Aujourd'hui, et avec le dépôt d'une troisième plainte, l'enquête prend un nouveau tournant. Leah Remini et les victimes espèrent que d'autres témoignages feront surface pour les aider et ainsi inculper Danny Masterson. De son côté, le principal concerné a vivement démenti ces allégations par l'intermédiaire de son porte-parole, affirmant qu'elles n'avaient "aucune valeur". Depuis 2005, l'acteur (qui joue également au côté d'Ashton Kutcher dans la série Netflix The Ranch) est par ailleurs marié à la comédienne Bijou Phillips, avec laquelle il a eu une petite fille, Fianna (3 ans). Il y a quelques jours, il avait été annoncé que l'actrice de 36 ans avait été hospitalisée d'urgence, dans l'attente "désespérée d'une greffe de rein".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
The Goodwin Games, The Carrie Diaries, House of Cards : les nouvelles séries à ne pas rater en 2013 !
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !