Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

David Hamilton, prédateur sexuel ? Flavie Flament et d'autres femmes racontent

Exclusif - David Hamilton - 21e soirée blanche de Christophe Leroy aux Moulins de Ramatuelle le 8 juillet 2016. Quarante photographies du célèbre David Hamilton sont exposées aux Moulins de Ramatuelle. Elles seront visibles jusqu'au 15 septembre 2016. © Rachid Bellak / LMS / Bestimage Exclusive
12 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - David Hamilton - 21e soirée blanche de Christophe Leroy aux Moulins de Ramatuelle le 8 juillet 2016. Quarante photographies du célèbre David Hamilton sont exposées aux Moulins de Ramatuelle. Elles seront visibles jusqu'au 15 septembre 2016. © Rachid Bellak / LMS / Bestimage Exclusive
L'une d'entre elles révèle un modus operandi...

Le 19 octobre dernier, Flavie Flament (42 ans) sortait son roman autobiographique La Consolation aux éditions JC Lattès, un livre dans lequel elle raconte avoir été violée à l'âge de 13 ans "par un photographe mondialement connu" qu'elle a depuis désigné comme étant le Britannique David Hamilton (83 ans). Alors que l'on vient d'apprendre que le célèbre photographe s'apprêtait à poursuivre l'animatrice en diffamation, L'Obs a donné la parole à trois femmes qui, comme Flavie, disent avoir été abusées par la star.

En effet, comme nous vous l'indiquions jeudi 17 novembre, de nouveaux témoignages ont été rassemblés par nos confrères de L'Obs. Parmi ces témoignages, on retrouvait celui d'Alice – il s'agit d'un faux prénom qui lui a été attribué –, qui a même porté plainte contre David Hamilton en 1997. Une plainte classée sans suite après une confrontation entre les deux parties en janvier 1998 à la brigade des mineurs de Paris. Alice s'est ainsi souvenue à propos de la "traque aux mouses" (à savoir, la chasse aux sexes de jeunes filles) qu'elle devait effectuer sur la plage naturiste du Cap d'Agde en compagnie de l'artiste : "Ça m'a marquée, je ne pouvais plus regarder une fille sans la scruter des pieds à la tête ! C'est moi qui abordais les parents d'abord, pour les rassurer. Je leur disais : 'David Hamilton souhaiterait faire un essai photo avec votre fille'. Ensuite il s'approchait."

Vous imaginez raconter ça ?

Une fois les parents rassurés (et fiers d'avoir été sélectionnés !), les jeunes filles venaient dans l'atelier de l'artiste situé dans la résidence Héliopolis. "Ça sentait la fripe sale, les mêmes vêtements passaient d'année en année de modèle en modèle, les cols étaient jaunes de crasse, les draps sentaient mauvais aussi, aux antipodes de ce que l'image donnait sur les photos !", ont raconté les trois témoins. Elles se sont également souvenues des premières poses osées, des premières caresses, du premier dérapage. "Les caresses dérapent, la tête du photographe se plante soudainement entre mes jambes - il appelait ça 'faire le mouse' - puis il m'emmène sous la douche et me viole", a notamment témoigné Flavie dans son livre. Toutes seraient passées par là. "Pourquoi je ne me suis pas enfuie ou débattue ?", se questionne encore Lucie. "J'étais figée, passive", se souvient Alice. "J'étais comme un objet inerte", avoue Constance.

Après la séance photo, David Hamilton se comportait selon ces femmes comme si rien ne s'était passé et les filles repartaient avec un polaroïd dédicacé en guise de paie, en échange de l'abandon de leurs droits sur les photos. Aucune n'a parlé à l'époque, trop honteuses. "Comment expliquer à mes parents que j'avais laissé faire sans réagir ?", témoigne Lucie. "Je n'avais même pas parlé à ma mère de mes règles à l'époque, alors vous imaginez raconter ça ?", avance Constance.

Aujourd'hui, Flavie, "Lucie", "Alice" et "Constance" n'attendent qu'une chose : que de nouveaux témoins les rejoignent, des témoins plus récents dont le récit ne tomberait pas sous le coup de la prescription, afin de poursuivre David Hamilton en justice.

De son côté, la star de la photographie a décidé de réagir avec fermeté. Comme l'a indiqué l'AFP mardi 22 novembre, David Hamilton a annoncé qu'il avait l'intention de déposer plainte pour diffamation. "Je suis innocent et doit être considéré comme tel. L'instigatrice de ce lynchage médiatique cherche son dernier quart d'heure de gloire. Par la diffamation. Je déposerai plusieurs plaintes dans les jours à venir", a-t-il affirmé en visant Flavie Flament.

Jusqu'à preuve du contraire, David Hamilton est présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

L'Obs n°2716, actuellement en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, une maman poule sexy et dénudée
Lindsay Lohan, hors la loi mais stylée : son défilé de mode au tribunal
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré