Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Incroyable Talent 2015 : Juliette et son chien Charlie grands gagnants !

38 photos
Lancer le diaporama
Juliette et son chien Charlie ont remporté la saison 10 d'Incroyable Talent sur M6, le mardi 8 décembre 2015.
Les dix finalistes d'"Incroyable Talent 2015" ont livré des numéros exceptionnels. Qui a remporté cette nouvelle édition de l'émission ? Réponse tout de suite !

Après les castings et les deux demi-finales, dix artistes ont été sélectionnés par le jury - composé d'Hélène Ségara, Kamel Ouali, le magicien Éric Antoine et l'indéboulonnable Gilbert Rozon - ainsi que le public pour participer à la finale d'Incroyable Talent 2015.

À lire aussi

Quels sont les artistes qui sont sortis du lot ce soir, et surtout, qui est le grand gagnant de cette dixième édition ?

Juliette et Charlie

Grande amoureuse des animaux, Juliette propose des numéros de dressage avec son chien, Charlie. Une performance également et poétique puisqu'au-delà du dressage, Juliette réalise toujours des chorégraphies qui racontent une histoire. Après deux premiers passages remarqués, ce soir ils continuent de nous raconter leur histoire. Dans un décor de cour de récré, ils jouent ensemble à la marelle et font même de la corde à sauter... Un numéro impressionnant de complicité ! "Juliette, c'est toujours aussi mignon. Tu es une ambassadrice formidable pour tous les chiens abandonnés dans les refuges", félicite Hélène Ségara. "Le numéro est un peu plus destructuré et décousu mais tu es incroyablement charmante", ajoute Gilbert Rozon. Chouchoute du public qui lui a offert son Golden Buzzer lors des demi-finales, Juliette sera-t-elle la grande gagnante de ce soir ?

Cécile et Roman

Cécile, 28 ans, et Roman, 34 ans, forment en couple sur scène - ils se sont rencontrés lors de la participation à la comédie musicale Dracula de Kamel Ouali - comme dans la ville. C'est avec un numéro de sangles que le duo a réussi à se frayer une place en finale. Ce soir, ils livrent une performance à la fois poétique et sensuelle, perchés à plusieurs mètres du sol. C'est véritablement un numéro de haut vol qu'ils nous proposent ! Jusqu'au moment où, à la fin de ce numéro, Cécile tourbillonne dans les airs à l'aide d'un moteur qui opère cette rotation, alors même qu'elle est portée par son homme. Sauf qu'au moment de redescendre, la machine ne répond plus et les performers se retrouvent bloqués dans les airs... Système D : ce sont les jurés et quelques techniciens qui demandent à la jeune femme de lâcher prise afin qu'ils la réceptionnent à la seule force de leurs bras... Sauf que pour Roman, c'est la panique : Alex Goude, l'animateur, réclame inlassablement un escabeau qui n'arrivera jamais... Un tapis gonflable est installé sous Roman afin qu'aucun accident grave ne puisse se produire le temps que le moteur soit réparé. Les jurés peuvent ensuite donner leur verdict. "Je sais pas comment vous parvenez à m'émerveiller un peu plus chaque fois. Vous m'avez mise au comble de l'émotion", complimente Hélène Ségara, tandis que Kamel Ouali loue leur sang froid face à cet incident.

Anoï

Âgé de seulement 14 ans, Anoï est un apprenti magicien déjà très doué. Depuis cinq ans, ce collégien ne cesse de s'exercer chez lui ou dans la rue pour le plus grand bonheur des passants. Sauvé par le public lors de la demi-finale après avoir dévoilé un incroyable numéro avec des jeux de carte, Anoï propose ce soir un nouveau tour... toujours avec des cartes à jouer ! Cette fois, c'est sa dextérité, sa manipulation parfaite des cartes et son assurance qui font mouche grâce à un tour qui semble même inconnu d'Eric Antoine, spécialiste du genre. "T'es une inspiration pour la jeunesse. Tu es un peu le Justin Bieber de la magie", estime Gilbert Rozon. "Tu es à l'aise, tu prends le pouvoir", renchérit Kamel Ouali.

Naestro

Sélectionnée grâce au Golden Buzzer activé par Claudia Tagbo, Naestro, Nabil de son vrai nom, est un boxeur professionnel passionné de free fight. A la surprise générale, ce n'est pas en livrant une prestation musclée qu'il a été sélectionné mais en dévoilant sa voix de de ténor ! Après avoir joué les Pavarotti avec un soupçon d'Elvis lors de la demi-finale, Naestro étonne une nouvelle fois ce soir au son de L'histoire d'un amour de Dalida, qu'il transforme en un opéra séduisant, avec une touche orientale. Une composition audacieuse qui séduit le jury à l'unanimité. "Je trouve ça extraordinaire, le mélange : tu passes de Caruso aux Gypsy King... C'est du vrai show ! Tu as toute ta place parmi nous, c'est phénoménal !", s'enthousiasme Gilbert Rozon.

Nico Pires

Vrai pro du diabolo, Nico Pires a pendant longtemps travaillé dans un parc d'attractions en Asie. Ce soir encore, il a su convaincre le jury grâce à des figures complexes et modernes. Il a notamment bluffé le public en augmentant la difficulté de son numéro avec plusieurs diabolos maniés simultanément, avec jusqu'à trois d'entre eux dans les airs. Quel numéro ! "Je ne savais pas qu'on pouvait écrire de la poésie avec un diabolo", s'étonne Hélène Ségara. "C'était absolument génial ! T'es tellement fort", poursuit Eric Antoine.

Anaïs

Benjamine de cette finale d'Incroyable Talent 2015, la jeune Anaïs n'a que 11 ans. C'est une surdouée du Twirling bâton. Elle jongle comme personne avec son stick et réalise également des figures acrobatiques impressionnantes. C'est un numéro très complet qu'elle présente une nouvelle fois ce soir, en ballerine au milieu de quelques clowns tristes. Malgré quelques imperfections - son bâton est tombé à terre à plusieurs reprises après qu'elle l'a envoyé dans les airs - Anaïs deviendra assurément une grande à force de travail acharné. Les bases sont si prometteuses. "C'est difficile, parce que parfois à cause d'un projecteur, on se loupe. Je sais à quel point ce doit être énervant de travailler pendant des heures, que tout soit au top et qu'en direct, on se loupe. Mais tu dois être fière de toi ! T'as été au bout et c'était super mignon", encourage Kamel Ouali, très pédagogue. Malgré tout, la déception se lit sur le visage d'Anaïs qui écrase quelques larmes.

Babou Flex

C'est grâce au Golden Buzzer activé par Anthony Kavanagh que Babou Flex s'est qualifié pour la finale. A 25 ans, ce jeune homme originaire de Guinée a pour particularité d'être un danseur-contorsionniste. Dans un décor de jungle, et couvert de maquillage de la tête au pied, il devient un caméléon contorsionniste d'exception. Son numéro est rythmé et nous embarque dans un univers totalement fou. Ce qu'il propose ce soir est tout simplement exceptionnel. "Tu inventes des positions du corps humain. Tu révolutionnes le Kamasutra", estime Eric Antoine, toujours aussi fantasque dans ses commentaires !

Chilly and Fly

Les Chilly & Fly réalisent des numéros exceptionnels de main à main. Si leur nom vous dit peut-être quelque chose, c'est tout simplement parce qu'ils étaient les lauréats de l'émission The Best, sur TF1, il y a deux ans de cela. Emilie, 29 ans, et Alexandre, 31 ans, font parie des chouchous du jury. Autant dire qu'ils n'ont pas intérêt à les décevoir ce soir. C'est sur un poème de Léo Ferret qu'ils s'illustrent, dans les airs. Perché sur des échasses à plusieurs mètres du sol, Alexandre envoie valser sa partenaire dans les airs alors même qu'elle a les yeux bandés. Les figures sont exceptionnelles ! Le public est debout ! "J'ai trouvé ça super. Belle prise de risque, j'ai trouvé ça super. Belle prise de risque, j'ai trouvé ça magnifique", lance Kamel Ouali, époustouflé. Hélène, quant à elle, en a "le souffle coupé".

Françoise

Pharmacienne de profession, Françoise (56 ans) est une passionnée de chant. Elle qui n'a jamais osé se produire devant un public a subjugué les téléspectateurs lors des auditions. Depuis, notre "Susan Boyle" française (pour son histoire et non pour le physique...) s'élance ce soir sur un medley de deux titres bien différents l'un de l'autre mais avec pour thème commun l'amour : Non, je ne regrette rien d'Edith Piaf et L'amour est enfant de bohème de l'opéra Carmen. "Je suis pas sûr que ce soit la prestation que j'ai préférée de vous", déplore Kamel Ouali. "J'étais un peu déçu ce soir, moi aussi... Ça sonnait un peu pâteux, j'ai moins aimé", plussoie Gilbert Rozon.

Gus

Qualifié par le public, cet illusionniste a réussi à atteindre la finale grâce à un numéro mêlant magie et effets spéciaux grâce à l'écran géant. Ce soir, le jeune Lyonnais convie Gilbert Rozon sur scène pour un petit tour de magie à base de cartes à jouer. Le juré choisit une carte qui se balade un peu partout à son insu, mise dans une main, elle réapparait dans une autre avant de bondir du sac de sport du magicien par miracle, et d'être transpercée par une flèche décochée sur une cible par le magicien. En fin de numéro, Gus révèle même à Gilbert qu'il est parvenu à subtiliser sa montre de son poignet sans qu'il ne s'en rende compte ! Gus a fait très très fort ce soir. "Tu nous as tous conquis par ton humour et ta dextérité ! Bravo !", félicite Hélène Ségara. Kamel Ouali salue son "sens du spectacle".

Mais dans Incroyable Talent, c'est le public qui décide ! Ce soir, à l'issue du vote le public a décidé d'offrir la victoire à.... Ils remportent 100 000 euros, le trophée d'Incroyable Talent 2015 ainsi que le droit de se présenter au Festival Juste pour rire de Montréal !

Côté audiences, M6 est arrivée en troisième position de la soirée avec cette finale de la saison 10 de La France a un incroyable talent. Le talent show, marqué par la victoire de Juliette et son chien Charlie, a rassemblé 2,9 millions de téléspectateurs. La part de marché s'élève à 12,7%, gagnant ainsi 51 000 téléspectateurs et 0,1 point de PDA sur une semaine mais surtout 363 000 personnes et 2,2 points de PDA par rapport à la finale de l'an passé.


Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel