Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jonah Lomu, malade, se confie : "Je veux tenir jusqu'aux 21 ans de mes fils"

Fragilisé par un grave dysfonctionnement rénal depuis de nombreuses années, Jonah Lomu a évoqué sa maladie dans un entretien au "Daily Mail".

Les séances de dialyses ont remplacé les entraînements au quotidien. À 40 ans, Jonah Lomu ne doit plus se battre sur un terrain de rugby mais contre la maladie : un syndrome néphrotique, un grave dysfonctionnement rénal diagnostiqué en 1996. Ce week-end, l'ex-star des All Blacks a accepté d'en parler au Daily Mail et d'évoquer notamment sa vie de famille, forcément perturbée par sa santé...

Cette maladie est un challenge.

Toujours très pudique, Jonah Loma a livré des confidences poignantes sur sa maladie. Mais malgré plus de 10 ans de lutte, l'icône du rugby ne veut pas jeter l'éponge. "Cette maladie est un challenge, soit tu te couches et tu meurs, soit tu l'acceptes et tu continues", dit-il dans le Daily Mail. Evidemment, Jonah Lomu a choisi la seconde option bien qu'elle soit particulièrement éprouvante au quotidien. "Parfois, ça vous démoralise, reconnaît toutefois l'ex-rugbyman. Chaque patient en dialyse est différent, mais on a un point commun : on n'a pas d'autre choix."

Se battre pour vivre, mais aussi pour ses enfants. Car Jonah Lomu pense aussi forcément à sa famille et à ses deux fils, Brayley (6 ans) et Dhyreille (5 ans), fruits de son union avec Nadene. Deux garçons en forme de "miracles" puisque l'ex-star du rugby, toujours dans l'attente d'une nouvelle greffe de rein après un rejet en 2011, n'était pas "censé" en avoir à cause de ses problèmes. "Maintenant, quand je me lève le matin, au lieu de me regarder dans le miroir et de me dire "Que vais-je faire aujourd'hui ?", je me lève et je me dis "J'ai deux fils, lève-toi, bouge-toi et essaye d'être le meilleur père possible"", confie le colosse de 40 ans passé par Marseille Vitrolles en 2009.

Tenir jusqu'aux 21 ans de mes enfants.

Être le meilleur père et surtout le plus longtemps possible. Le temps, un autre ennemi de Jonah Lomu qui sait que son corps pourrait dire stop plus tôt que prévu. "Mon but est de tenir jusqu'aux 21 ans de mes enfants, se fixe-t-il comme objectif, des années après la mort de son père, parti alors qu'il était très jeune. Il n'y a pas de garanties que ça se produise, mais c'est mon objectif. C'est une étape importante que tous les parents veulent voir (...) Ils doivent vivre en bonne santé et avoir une vie normale", ajoute l'ex-All Black qui espère que le coup de sifflet final retentira le plus tard possible, comme toute la famille.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel