Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Julien Clerc face à la mort de ses proches : il se confie...

Actuellement en tournée symphonique dans toute la France, Julien Clerc défend ses plus grands titres et les nouvelles chansons de son album Fou, peut-être réalisé par Philippe Uminski, qu'il est allé soutenir samedi soir au Café de la Danse avec sa compagne Hélène Grémillon, accompagné d'un grand orchestre symphonique. Avant de commencer cette formidable aventure, il confiait au Parisien dédier ce spectacle à Ghislaine Téry, la seconde épouse de son père, qu'il considérait comme une deuxième maman. Ghislaine est celle qui l'a initié à la musique classique et au piano. Elle s'est éteinte le 23 décembre 2011.

"Parler vrai : que dire ? Que taire ? Que croire ?" C'est le grand dossier du moi d'avril du magazine Psychologies qui offre sa couverture à Julien Clerc. Le chanteur a justement "du mal à exprimer ses sentiments" et son rapport au passé en est forcément bouleversé : "Je n'aime pas les dates : je garde en mémoire les bons souvenirs, j'oublie autant que possible les mauvais. Mais se retourner sur soi au point de dater sa vie, j'en suis incapable ! Le temps passe, je le sais, on n'y peut rien, mais je n'ai aucun plaisir à y penser." Quant à la mort, Julien Clerc rappelle que François Mitterrand, qu'il "aimait beaucoup", "avait cette espèce de fascination pour le temps, la mort, l'au-delà". Une fascination que le chanteur ne partage absolument pas : "Pour preuve, quand ma belle-mère [Ghislaine Téry, NDLR] est morte, je ne suis pas allé la voir, je suis resté en bas de chez elle. Je l'avais vue la veille et j'avais compris. Ce fut pareil pour ma mère, et plus encore pour mon père : il est mort une demi-heure après que j'aie quitté sa chambre. Les autres m'ont dit : 'Tu sais, il est parti doucement, c'était beau à voir.' Non, pour moi, ce n'est pas beau à voir. Je l'ai vu partir, mais je ne l'ai pas vu parti. Et c'est mieux ainsi."

Paul Leclerc, le père de Julien Clerc est décédé il y a huit ans. La famille a l'habitude de se réunir une fois par an pour honorer sa mémoire. Cet hiver, c'était au tour de Ghislaine, son épouse, de le rejoindre. Le clan du chanteur s'est alors réuni le 28 décembre en l'église Saint-Gilles à Bourg-la-Reine pour les obsèques.

L'intégralité de ce bel entretien de Julien Clerc est à découvrir dans Psychologies Magazine, en kiosques le 27 mars 2012.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
Chris Brown, le bad boy flambe au volant de son bolide
Commentaires