Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate et William au Canada: malgré les huées, ils se débrouillent comme des chefs

Le prince William et Catherine, duchesse de Cambridge, ont respecté la tradition en plantant un arbre, symbole d'amour, à Ottawa, au Canada, le 2 juillet 2011
43 photos
Lancer le diaporama
Le prince William et Catherine, duchesse de Cambridge, ont respecté la tradition en plantant un arbre, symbole d'amour, à Ottawa, au Canada, le 2 juillet 2011

L'escapade canadienne se poursuit pour les jeunes mariés, le prince William et Catherine, devenue duchesse de Cambridge. Accueillis avec enthousiame, célébrés comme des rock stars pour la fête nationale, les tourtereaux ne peuvent qu'être ravis par leur séjour à Ottawa. La suite promet en revanche d'être plus mouvementée...

Visiblement bien remis du concert pop et du feu d'artifice auxquels ils ont assisté vendredi soir, William et Kate ont dès le lendemain matin renoué avec les mondanités, en assistant à une cérémonie traditionnelle, qui existe depuis 1907 : planter un arbre dans le bosquet royal de Rideau Hall, la résidence du gouverneur général à Ottawa.

Le duc et la duchesse de Cambridge ont choisi de planter une pruche du Canada, un arbre connu pour sa longévité et qui symbolise l'amour, le mariage et la continuité. Il grandira dans l'ombre d'un chêne des Marais, planté par les parents de William, le prince Charles et la princesse Diana, le 21 juin 1983, alors que le jeune prince soufflait sa première bougie. Ce sont pas moins de 16 arbres qui ont été plantés depuis 1939 par la famille royale anglaise, dont la reine Elizabeth II ou le couple Charles-Camilla, qui ne cache pas son goût immodéré pour le jardinage.

Toujours très souriants, les amoureux se sont visiblement bien amusés, maniant la pelle avec dextérité et ce malgré leurs tenues élégantes, peu adaptées à l'exercice. Une fois encore, Kate a passé plusieurs minutes à saluer les enfants présents, prouvant son véritable attachement pour les plus petits. L'arrivée d'un héritier ne saurait-elle tarder ?

Le prince William et Catherine se sont ensuite offert un petit bain de foule, avant de se rendre au Musée canadien de la guerre, où ils étaient attendus, depuis plusieurs heures par environ 500 personnes. Lors de leur visite du musée, le duc et la duchesse ont notamment rencontré des membres de l'Association des épouses de guerre et des anciens combattants.

Après ces trois jours heureux et chaleureux, Kate et William se sont envolés pour Montréal, où malheureusement la suite du voyage, la partie québécoise de leur tournée canadienne, promet d'être plus chaotique. Le couple princier est en effet arrivé devant l'hôpital pour enfants Sainte-Justine sous les applaudissements mais également sous de bruyantes huées anti-monarchistes. Certains manifestants donnaient des coups de marteau sur des pots de fer, ce qui engendrait un très fort bruit de fond. Le prince William et son épouse sont sortis de leur voiture et ont dû s'engouffrer dans l'entrée de l'hôpital, sans un regard pour la foule.

La manifestation était organisée par le Réseau de résistance du Québécois (RRQ) et la Société de Saint-Jean-Baptiste de Montréal, dont l'objectif est officiellement la défense de la langue française en Amérique du Nord. Son président, Mario Beaulieu, interrogé dans la foule par l'AFP, a déclaré que la visite royale "relevait de l'assimilation des francophones" et que "l'épuration linguistique du Québec se poursuivait avec la complicité de l'Etat canadien". Plusieurs manifestants étaient également habillés en paysans, pour faire passer un message symbolique : "Au 21e siècle, il y a encore des gens fiers d'accueillir une monarchie. C'est incroyable ! Alors on s'est habillés comme des pauvres gens venus accueillir leur roi", a expliqué Élisabeth Simpson, membre du Mouvement pacifiste pour l'indépendance du Québec (MPIQ).

Cela n'a pas empêché les jeunes mariés de passer des moments émouvants et sincères avec les patients de l'Institut avec lesquels ils ont passé de longues minutes. Accueillis par le premier ministre Jean Charest et son épouse, William et Kate ont visité le service de néonatalogie, l'Unité mère-enfant, mais également le Centre de cancérologie Charles-Bruneau, situé au deuxième étage de l'établissement.

Moment plus ludique enfin, le duc et la duchesse de Cambridge ont rejoint l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) où ils ont pu prouver leurs talents culinaires. Immortalisés par le Daily Mail, les jeunes mariés ont cuisiné des petites bouchées de foie gras du Québec, de fromage de chèvre des Cantons de l'Est sur des concombres miniatures, de canard confit et de saumon fumé et fromage frais sur des mini bagels de Montréal. Pour l'entrée, ils ont réalisé un soufflé de homard, puis en guise de repas principal, une longe d'agneau de Charlevoix. Très fier, le prince William, qui avait, tout comme Kate, revêtu une veste de cuisinier, a pu constater qu'il avait mieux réussi son soufflé que le Premier ministre québécois, Jean Charest.

C'est donc dans une ambiance décontractée et "fun" que s'est achevée cette journée, éprouvante à de nombreuses reprises. Dans la soirée, Kate et William ont embarqué sur la frégate Montréal pour passer la nuit à bord et rejoindre ainsi Québéc, la capitale de la province. Ce dimanche devrait encore être placé sous le signe de la protestation puisque les manifestants ont promis un grand rassemblent, beaucoup plus important que la veille. Le sourire irrésistible de Kate saura-t-il les adoucir ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Stéphane Bern annonce être célibataire sur le plateau de "Ça ne sortira pas d'ici" mercredi 17 avril 2019 sur France 2.
Roberto Alagna et sa femme Aleksandra dans "On n'est pas couché", samedi 10 novembre 2018 sur France 2
Christophe Beaugrand évoque son mariage avec Ghislain, les attaques homophobes dont il est la cible et la GPA auprès de "Purepeople.com".
Nathalie Marquay évoque la vie amoureuse et intime de sa fille Lou (16 ans), née de ses amours avec Jean-Pierre Pernaut, le 21 février 2019 sur le plateau de "C'est que de la télé" (C8).
Le prince Harry et la duchesse Meghan de Sussex, leur love story
Interview de Marie-Claude Pietragalla et Julien Julien Derouault pour Purepeople.com. Janvier 2019.
Elodie Gossuin livre les secrets de son couple avec Bertrand Lacherie, son mari depuis 12 ans, au micro de "Purepeople.com" en février 2019.
Laury Thilleman révèle comment elle a séduit son chéri Juan sur le plateau des "Terriens du samedi", le 1er décembre 2018 sur C8.
Rachel Legrain-Trapani évoque sa rupture avec Benjamin Pavard, le 22 février 2019 dans "TPMP People" sur C8.
Nolwenn Leroy évoque son couple avec Arnaud Clément dans "Je t'aime, etc." sur France 2, le 19 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel