Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lana Del Rey : Traumatisée par Le Grand Journal, elle annule sa promo française

24 photos
Lancer le diaporama
Lana Del Rey dans La Boîte à Questions dans Le Grand Journal de Canal + le lundi 30 janvier 2012

Cela faisait des semaines que les (futurs) tubes de Lana Del Rey étaient dévoilés au compte-gouttes sur la Toile. Sur Twitter, la jeune femme n'a pas eu besoin d'attendre la sortie de son album pour apparaître (et plus d'une fois) dans les Tendances du jour. A 25 ans, Lana Del Rey est plus qu'une chanteuse, c'est un phénomène. Son album Born to Die, sorti lundi 30 janvier, est déjà numéro 1 en France, en Allemagne et en Irlande. Video Games, Blue Jeans, National Anthem... autant de titres qui ne mettront pas longtemps avant d'arriver en tête des charts dans les semaines à venir.
Mais qui est Lana Del Rey ? Sublime rouquine impétueuse, icône féminine nimbée de mystère, l'Américaine est déjà attaquée par les médias qui n'hésitent pas à critiquer sa prestation live dans Saturday Night Live et lui reprochent d'avoir "pris le melon". Si tôt ?

Invitée sur le plateau du Grand Journal lundi 30 janvier à l'occasion de la sortie de son premier album, Lana Del Rey aurait été littéralement traumatisée. En pleine promotion, la chanteuse américaine aurait décidé d'annuler toutes les interviews qu'elle devait accorder aux médias français. En cause, une question d'un journaliste du Grand Journal qui ne lui aurait pas plu du tout. L'objet de l'attaque n'est autre que son premier single Video Games. Elle est en effet accusée d'avoir plagié une chanson grecque de 1991 enregistrée par Eleni Vitali. Et Lana Del Rey, Lizzy Grant, de son vrai nom, a été interrogée sur ce pillage supposé dans l'émission à succès de Canal+. Pourtant, cette séquence n'a jamais été diffusée, coupée au montage, comme le révèlent nos confrères du journal Le Parisien.

"On a évoqué cette histoire de similitude de Video Games avec une chanson grecque, explique ainsi Lana Del Rey. C'est la première fois que j'entendais parler de cette histoire. Et cela m'a beaucoup agacée. Le journaliste m'a posé la question parce qu'il ne m'aime pas, j'en suis certaine", confie l'intéressée. Pourtant, cette accusation de plagiat faisait déjà le tour de la Toile depuis des semaines. Lana n'aurait-elle pas accès à Internet ?

Fière de son disque - qui est une pure merveille -, Lana Del Rey refuse de reconnaître le manque indéniable de qualité de sa prestation dans Saturday Night Live. Pour elle, cette dernière était "convenable". "Les membres de l'équipe de l'émission m'ont dit qu'ils avaient adoré", explique-t-elle. Avant d'ajouter :"Je sais que certains n'ont pas aimé, mais c'est comme ça que je suis sur scène, et mes fans le savent." Quelques jours plus tard, Lana reconnaissait en effet au cours d'une interview ne pas être très bonne en live.

Pourtant si son interview sur le plateau du Grand Journal à été coupée au montage, sa prestation live, elle, était irréprochable. Mais depuis, Lana Del Rey peine à se remettre et se positionne en victime. Elle confie ainsi au journaliste du Parisien : "On dit du mal de tout ce que je fais, ce n'est pas nouveau. Quand je me contente de marcher dans la rue, les gens ont des choses à redire. Ça n'aurait aucune importance si j'étais absolument parfaite... Les gens n'ont rien de positif à dire sur ce projet. Je suis sûre que c'est pour ça que vous écrivez (ce papier) sur moi, d'ailleurs."

Après une première série d'interviews données lundi, la chanteuse vient d'annuler le reste des entretiens qu'elle devait accorder au Nouvel Obs, TF1, France 2 ou encore NRJ. Elle a complètement envoyé valser la promotion organisée par sa maison de disques Polydor (Groupe Universal).

Si la France semble déjà amoureuse de cette nouvelle star, celle que l'on surnomme déjà la "Nancy Sinatra gangsta" et qu'on qualifie de "Nicki Minaj dans le corps de Lana Turner" semble ne pas apprécier la presse française.

Mais malgré tous les défauts qu'on peut lui trouver, cette chanteuse américaine atemporelle a le charisme d'une femme fatale, des airs d'icône hollywoodienne des années 1950 et une voix à l'empreinte surnaturelle. Pour toutes ces raisons, il est donc impossible de laisser nos oreilles passer à côté de Born to Die.


Chloé Breen

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel