Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ludo Giuly, Loulou Nicollin... Le foot corrige les homophobes, ces "tarlouzes" !

Ce lundi 30 mai 2011, la mairie de Paris a signé la Charte contre l'homophobie dans le football. Cette charte, initiée par le Paris Foot Gay, club que préside l'ancien président du PSG Alain Cayzac, prévoit de "mettre en place un module éducatif sur la lutte contre les discriminations, y compris l'homophobie", explique Anne Hidalgo, adjointe au maire de Paris.

A cette occasion, une vidéo de sensibilisation a été réalisée, dans laquelle apparaissent de nombreuses stars du ballon rond, dont Ludovic Giuly (PSG), le président de Montpellier - la "grande gueule" Louis Nicollin - mais aussi Sonny Anderson (ex-attaquant vedette de Lyon), Nicolas Douchez (Rennes) ou encore le jeune prodige Miralem Pjanic (Lyon).

Le foot est vecteur de nombreux messages positifs, mais véhicule aussi beaucoup d'images répréhensibles. Il est, par exemple, tout à fait impossible d'être gay et joueur de foot. Très peu de professionnels ont fait leur "coming out", un état de fait qui vient souligner l'homophobie qui règne dans ce milieu qui associe testostérones et discours machiste.

À découvrir en vidéos

Encore tout récemment, le capitaine de l'équipe d'Allemagne, Philip Lahm, déconseillait aux footballeurs gays de révéler leur homosexualité, précisant que "tout footballeur connu pour son homosexualité s'exposerait à des commentaires injurieux". Bizarre. Voilà pourquoi aucune star du ballon rond ne se sent prête à assumer la pression des railleries sur sa vie privée, en plus des railleries sur ses performances footballistiques. Officiellement, il n'y a donc (presque) aucun représentant gay sur les pelouses françaises et étrangères. Une situation qui doit rassurer certains fans un peu trop arriérés, déjà dépassés par les métissages des joueurs !

Pour casser les barrières et convaincre les homosexuels de s'assumer, de nombreux joueurs ont prêté leur voix et leur image pour créer le déclic. Deux phrases sortent du lot. Celle de Giuly qui annonce : "Je ne jouerai jamais avec un coéquipier hétéro... Ça vous choque ?"

Et en guise de conclusion, le génial Loulou Nicollin, connu pour ses sorties tapageuses, déclare non sans humour : "Laissez tomber l'homophobie, c'est réservé aux petites tarlouzes !" Ces mots de "petite tarlouze", il les avaient utilisés pour qualifier un joueur d'Auxerre. Une manière de faire son mea culpa. Ce clip sera diffusé le samedi 4 juin au Parc des Princes lors du septième tournoi B yourself, dans lequel sont engagées 36 équipes et auquel participeront des artistes et d'anciens joueurs.

Purepeople.com s'associe, également, au mouvement et nous adressons un carton rouge à l'homophobie dans le foot ! Laissons-la sur la touche une bonne fois pour toutes.

Clément Razgallah

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Zlatan Ibrahimović superstar du PSG : il crée l'émeute sous la Tour Eiffel
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros
Sur le même thème