Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mareva Galanter : Suicidaire et envoûtante dans son clip ''Kill Myself''

5 photos
Lancer le diaporama

Après avoir fait appel à Nicolas Perge à qui elle doit la vidéo de son morceau Western Love qui a été censuré sur YouTube, Mareva Galanter reste fidèle au réalisateur. Dans son nouveau clip, La Miss France 1999 se dévoile plus sombre que jamais et pour cause, le titre s'intitule Kill Myself.

Tourné intégralement en noir et blanc, à première vue, la durée du film étonne. Si la vidéo dure 6 minutes 37, en réalité, la chanson ne démarre qu'à 3 minutes 20. Pendant ces quelques minutes de silence ou presque – on entend parfois le bruit d'une bobine qui tourne, du vent ou encore quelques notes de musique –, Mareva Galanter se regarde dans un miroir et étale, pendant de longues secondes, son mascara sur son visage. Une phrase apparaît soudain : "I can't live without you by my side" (comprenez : "Je ne peux pas vivre sans toi à mes côtés").

Puis, la jolie brune que Geneviève de Fontenay qualifiait il y a peu de "pas très chaleureuse" s'allonge totalement dans sa baignoire, plonge son visage sous l'eau dans l'espoir certainement, comme l'indique le titre de la chanson, de se tuer. Le morceau commence enfin avec quelques notes de guitare. Mareva Galanter chante et écrit sur son corps des phrases telles que "Please come back" ("S'il te plaît, reviens" en français).

Dans la scène suivante, on la retrouve enveloppée dans un épais gilet blanc et elle court et court encore dans la nuit. Une scène intrigante qui se conclut finalement avec un tête-à-tête avec un couteau dont elle glisse la lame sur son visage.

Après Yukulélé en 2006, Happy Fiu en 2008, et sa collaboration avec le groupe Nouvelle Vague, Mareva Galanter emprunte une voie plus rock. Un morceau d'ailleurs déjà salué par plusieurs personnalités. Sur Twitter, Arthur déclarait : "Très joli film de Nicolas Perge 'Kill Myself', l'animatrice et modeuse Alexandra Golovanoff annonçait : "Noir et beau ! Regardez", et Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France : "C'est très sombre mais j'aime et vous ?".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel