Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michel Glotz, ami de Karajan et la Callas, fidèle serviteur du classique primé aux Grammys, est mort...

L'impresario et producteur Michel Glotz est décédé le 15 février à l'âge de 78 ans
2 photos
Lancer le diaporama

Quelques jours après la 17e édition des Victoires de la musique dédiées, l'âge d'or du classique s'affaiblit, avec la disparition d'un de ses grands noms : le producteur et impresario (terminologie à laquelle il était attaché) Michel Glotz est décédé lundi 15 février d'une crise cardiaque, à l'âge de 79 ans.

Au cours de sa carrière, qui le vit devenir un complice privilégié du chef d'orchestre Herbert von Karajan et de la cantatrice Maria Callas, il collabora avec Placido Domingo, Montserrat Caballé, Mstislav Rostropovitch, Yo-Yo Ma, José Carreras ou encore Anne-Sophie Mutter, parmi tant d'autres.

Par ses fonctions de directeur artistique au sein des maisons EMI, Deutsche Grammophon, RCA Victor, Philips et Sony, il participa à plus de mille enregistrements et engendra une production colossale, riche notamment de centaine de gravures d'opéras.

L'expertise et le tempérament de ce passionné dépassaient, en renommée, largement les frontières de l'Hexagone, comme en attestent les différents Grammy Awards qu'il reçut outre-Atlantique - notamment en 1979 pour l'intégrale de 1978 des neuf symphonies de Beethoven par Karajan et l'Orchestre Philharmonique de Berlin et en 1985 pour l'enregistrement du Carmen de Bizet avec Lorin Maazel et le Choeur de Radio France et l'Orchestre National de France.

S'il avait la confiance des grands noms (Karajan en fit son superviseur attitré de 1976 à sa mort, en 1989), Michel Glotz se consacrait largement aux jeunes générations (par exemple la soprano Karen Vourc'h, lauréate des Victoires 2009), via sa propre société.

Frédéric Mitterrand s'est ému de sa disparition ("Sa complicité amicale et artistique avec les musiciens était une inépuisable source de succès"), à l'instar d'Alain Lanceron, vice-président "artistes et répertoire" d'EMI Classics, qui salue : "Son autorité musicale, la solidité et la justesse de son jugement ont été universellement appréciées".

Après un ouvrage consacré à son métier paru au début des années 1980, Michel Glotz avait publié en 2002 ses mémoires sous le titre La note bleue, une vie pour la musique.

Ses obsèques auront lieu jeudi à 14h30 en l'église Saint-Séverin à Paris (Ve arrondissement).

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel