Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'Ari Up, formidable figure du punk : elle laisse une vidéo-testament...

C'est John Lydon lui-même, alias Johnny Rotten, la voix des Sex Pistols, qui s'est chargé de répandre la funeste nouvelle, en accord avec les parents biologiques : sa belle-fille Ari Up, elle-même bien connue sur la scène punk en tant que chanteuse du groupe The Slits, est morte. Elle avait 48 ans. Un décès survenu mercredi des suites d'une "grave maladie", précisait le communiqué attristé publié sur le site du rockeur.

Ari Up - Ariane Forster, de son vrai nom -, avait eu le courant punk pour berceau, lorsque sa mère Nora, figure de l'industrie musicale au sein de laquelle elle comptait quelques amis fameux (Jimi Hendrix, notamment) et qui eut une idylle de trois ans avec Chris Spedding, épousa le chanteur des Sex Pistols. La résidence familiale fut un véritable repaire de punks, où Ariane grandit et développa ses propres talents en la matière, apprenant notamment à jouer de la guitare auprès de Joe Strummer, de The Clash.

Vu sous cet angle, rien d'étonnant au fait qu'elle ait fondé dès ses 14 ans un groupe de référence : The Slits. La demoiselle eut le loisir d'y imprimer son goût prononcé pour le reggae, menant la formation vers un punk caractérisé par ses penchants dub reconnaissables et un son avant-gardiste, et se signala par son style punchy : des cheveux fous aux tenues excentrique, une vraie bête de scène. The Slits exista cinq ans, le temps de deux albums dont l'emblématique Cut (et sa fameuse pochette, montrant le groupe avec de la boue et des pagnes pour seuls habits - voir ci-dessus).

Suite à la dissolution du groupe, Ariane partit, avec son mari et leurs deux enfants, vivre au coeur de communautés indigènes d'Indonésie et du Bélize ; la famille s'installera finalement à Kingston, en Jamaïque, où la chanteuse punk continuera à faire de la musique, notamment avec les New Age Steppers, et adoptera les surnoms Madussa et Ari Up. De ses origines allemandes, sa jeunesse anglaise et sa résidence d'adulte en Jamaïque, elle hérita un accent bien particulier.

Après avoir publié en 2005 son album solo, Dread Man Dan Dead, Ari Up reforma The Slits. Une renaissance marquée par un nouvel EP avec deux anciens des Pistols en guest, des tournées à travers le monde (Grande-Bretagne, Etats-Unis, Australie, Japon) et, enfin, un nouvel album original en 2009 : Trapped animal. The Slits continuaient depuis à se produire ponctuellement, Ari Up se produisant également avec son propre groupe, The True Warriors.

En guise d'hommage, nous vous proposons ci-dessus de voir Typical Girls, hit de The Slits, ainsi que le clip chaud de Lazy Slam, extrait de Trapped Animal dont Ari Up souhaitait que la vidéo soit diffusée à sa mort, comme vient de le révéler le site de Narnack Records.

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel