Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pink Floyd : Roger Waters et David Gilmour pour "la fin d'une histoire... ou peut-être le début !"

Roger Waters et David Gilmour (photo : à Londre en 2005), les frères ennemis de Pink Floyd, se retrouveront au pied du Wall pour la tournée  The Wall live tour  de Waters...
2 photos
Lancer le diaporama
Roger Waters et David Gilmour (photo : à Londre en 2005), les frères ennemis de Pink Floyd, se retrouveront au pied du Wall pour la tournée The Wall live tour de Waters...

1979, année de la consécration mondiale avec The Wall et... du délitement pour Pink Floyd : le chef d'orchestre et l'âme de la formation phare du rock psychédélique, Roger Waters, devait partir en solo quelques années plus tard, après un testamentaire The Final Cut (dernier opus du trio de légende Waters-Gilmour-Mason), avec pertes et fracas - et une bataille juridique autour de la marque Pink Floyd.

En 2009, trente ans après, Waters décidait de refaire "le mur"... et la guerre, en plannifiant une tournée, avec des moyens financiers et techniques contemporains, consacrée à l'album fondateur The Wall, dont il souhaite parallèlement intensifier le message anti-guerre (il publiait d'ailleurs récemment sur sa page Facebook un extrait d'une allocution édifiante d'Eisenhower en 1953).

L'événement est d'une envergure colossale, puisqu'avec The Wall live tour, probablement la dernière tournée de Roger Waters (flanqué notamment de ses complices Snowy White et Dave Kilminster - digne héritier de David Gilmour sur les tournées 2006-2008 de Waters) ce sera la première fois que le mythique album sera joué en intégralité en public depuis son concert à Berlin le 21 juillet 1990.

L'histoire ne s'arrête pas là, et une autre pierre magistrale vient s'ajouter à l'édifice : David Gilmour y participera ! Après leur réunion pour le Live 8 en 2005, les frères ennemis Waters et Gimour ont trouvé un terrain d'entente...

Le 10 juillet 2010, le chanteur vedette et le guitariste prodigieux ont fait cause commune lors d'un concert de charité pour la Hoping Foundation en faveur des réfugiés palestiniens, sur une invitation de Gilmour faite à Waters. Ce dernier, d'abord effrayé par le registre vocal que lui proposait son ancien compère pour une interprétation de To know him is to love him (rapport à leurs relations tumultueuses...), n'était pas vraiment partant... jusqu'à ce que Gilmour propose, en échange de son acceptation, de se joindre à lui sur le Wall live tour ! Deal, Waters a accepté : "La générosité a triomphé sur la peur (...) C'est la fin d'une histoire. Ou peut-être le début..."

Ainsi, le 10 juillet, Waters, après avoir publié en juin le chant de protestation We shall overcome, s'est joint à Gilmour pour chanter, au gala de la Hoping Foundation, To Know Him Is To Love Him, Wish You Were Here, Comfortably Numb, et Another Brick in the Wall (Part Two). A Gilmour de renvoyer l'ascenseur, en intervenant sur le Wall live tour pour faire le guest sur Confortably numb lors d'une date de la tournée. Quelle date ? Mystère...

Le Wall live tour débutera en septembre en Amérique du Nord (55 représentations en moins de 100 jours jusqu'à décembre !), et sera en Europe de mars à juin 2011.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel