Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Procès "Séraphine" : Le producteur et le scénariste condamnés pour plagiat !

En octobre 2008 sortait sur tous nos écrans le formidable Séraphine (voir la bande-annonce ci-dessus), de Martin Provost, avec Yolande Moreau et Ulrich Tukur. Cette histoire fascinante sur la relation entre le marchand d'art allemand Wilhelm Uhde (premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau) et de sa femme de ménage (Séraphine Louis) - qui s'avère être une artiste visionnaire et finira par mourir dans un asile - a été couronnée de succès, aussi bien public avec près de 900 000 entrées, que critique avec l'attribution de sept César en 2009, dont meilleur film, meilleure actrice et meilleur scénario.

Le mois dernier, en octobre 2010, Alain Vircondelet, docteur en histoire de l'art et spécialiste avéré de Séraphine Louis, a accusé de plagiat le scénario de Martin Provost et la société TS Productions (qui a financé le long métrage).

L'historien avait effectivement soutenu une thèse de doctorat consacrée à Séraphine Louis au milieu des années 80 et avait publié, en 1986, une biographie intitulée Séraphine de Senlis, aux Editions Albin Michel.
M. Vircondelet et son éditeur avançaient lors de leur plaidoierie le mois dernier, preuves à l'appui, que de nombreux passages du long métrage étaient "la reproduction servile" d'extraits de Séraphine de Senlis. Pour sa part, TS Productions, via son avocat, contestait "expressément l'existence d'une contrefaçon", prétextant que les passages litigieux trouvaient leur origine "dans des ouvrages antérieurs, notamment ceux de Jean-Pierre Foucher (1968) et Wilhelm Uhde (1949), le pygmalion de Séraphine." Cependant, de nombreuses phrases étaient présentes à l'identique dans le livre d'Alain Vircondelet et dans le scénario de Martin Provost. Dans ces conditions, Alain Vircondelet et son éditeur avaient attaqué en justice Martin Provost et la société de production du film. Ils réclamaient 600 000 euros de dommages et intérêts et demandaient que l'exploitation du film soit interdite aussi bien en France qu'à l'étranger.

Aujourd'hui, vendredi 26 novembre 2010, la sentence est tombée. Le tribunal de grande instance de Paris a en effet relevé, selon l'AFP, "neuf cas précis pour lesquels, outre la reprise d'éléments biographiques inventés par M. Vircondelet, on note une similitude dans la formulation employée, parfois au mot près, ce qui permet d'exclure la simple réminiscence derrière laquelle se retranchent les défendeurs."
"En reproduisant neuf passages de cette oeuvre dans la première version du scénario du film Séraphine sans autorisation préalable, la société TS Productions et M. Martin Provost ont commis des actes de contrefaçon."

La justice les a donc condamnés solidairement à payer 25 000 euros à M. Vircondelet "en réparation de l'atteinte portée à son droit moral d'auteur", ainsi que 25 000 euros à l'éditeur Albin Michel "en réparation de l'atteinte à ses droits patrimoniaux".
Ils devront en plus verser la somme de 6 000 euros à l'auteur et autant à son éditeur au titre des frais de justice. Le tribunal de grande instance de Paris a également ordonné la publication du jugement dans trois journaux ou magazines du choix des demandeurs dans la limite de 3 500 euros par insertion, aux frais des producteurs et scénariste.
En revanche, le tribunal a rejeté l'interdiction du film demandée par le plaignant, car "seule une version du scénario est contrefaisante et non le film."

Adam Ikx

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel