Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Surya Bonaly : Retirée des compétitions, elle suscite toujours la jalousie

On avait laissé Surya Bonaly au terme de quatre mois passés dans la Ferme Célébrités troisième du nom, durant laquelle la France avait pu découvrir un jeune chien fou prêt à tout, Mickael Vendetta.

L'ancienne triple vice-championne du monde de patinage artistique était donc repartie dans un anonymat quasi-total à Las Vegas, où elle réside depuis maintenant plus de 12 ans comme le rapporte l'AFP, partie à la rencontre de la championne. Mais à 38 ans, Surya Bonaly n'a toujours pas raccroché les patins. Ce sont désormais des petites têtes blondes qui profitent des conseils de l'une des meilleures patineuses de tous les temps, la seule à ce jour à avoir passé des sauts périlleux arrière sur les glaces du monde entier.

A Las Vegas donc, en plein milieu du désert, l'ancienne patineuse à la plastique inoubliable donne des cours à de jeunes filles pour 100 dollars de l'heure. "Surya est l'une des meilleures patineuses du monde. Elle est formidable avec les petits. C'est un honneur d'avoir Surya Bonaly chez nous. Elle est la seule au monde à arriver sur un pied quand elle fait le saut périlleux arrière," confie ainsi Mike Course, un Américain de 70 ans qui admire sa fille de 9 ans Ashelene apprendre le double axel. Une présence qui ne ravit cependant pas tout le monde, puisque si son portrait figure bien dans le hall du Ice Center de Las Vegas, son palmarès a été retiré à la demande de certains professeurs. "Certains profs ne sont pas très contents que je sois là parce qu'ils ont peur que je leur pique leurs élèves," explique-t-elle.

Installée depuis 1999 dans la ville du vice après avoir mis un terme à sa carrière et être passée pro, elle avait enchaîné pendant un temps les galas et les émissions de télé où les spectateurs ne réclamaient qu'une chose, son fameux saut périlleux arrière. Et dans ses bagages, Surya Bonaly a bien évidemment emmené sa maman, Suzanne, la seule coach qu'elle ait jamais connu durant sa carrière.

Et aujourd'hui encore, celle-ci demeure non loin de sa fille, même lorsqu'elle donne ses cours : "On a toujours été ensemble. Elle, c'est la vraie technicienne. Moi je suis plus cool, moins stricte... Malheureusement. Elle me dit qu'il faut que je sois stricte si je veux être un bon prof." Une rigueur qui lui a permis de décrocher cinq titres de championne d'Europe et neuf titres de championne nationale en plus de ses trois secondes places mondiales...

Cette année, la belle fera un nouveau crochet par la France après avoir inauguré une patinoire en 2010 du côté de Perpignan. Elle sera en effet la marraine des mondiaux qui se dérouleront dans sa ville natale de Nice du 26 mars au 1er avril prochain, où les Français tenteront de bousculer la hiérarchie mondiale. Le jeune prodige Florent Amodio tentera de justifier son statut de Champion d'Europe, alors que Brian Joubert, s'il n'est pas forfait une nouvelle fois essaiera lui de retrouver son niveau d'antan.

En attendant, Surya Bonaly continue de dispenser ses cours, comme ce matin d'octobre où la petite Shelzene, 7 ans, a répété son programme avant sa première compétition officielle. "Si tu veux apprendre, tu dois écouter ce que je dis," lui explique gentiment la Française. Puis, cette dernière s'adresse à sa maman, qui observe depuis le bord de la glace : "Miss Suzanne, Shelzene veut faire son programme encore une fois !" "Non. Ou alors sans musique" lui répond d'un ton sec la mère adoptive de l'ancienne championne.

Comme quoi, rien n'a changé depuis vingt ans...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel