Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adèle Exarchopoulos, la rupture avec Doums : "Je vis seule avec mon fils"

13 photos
Voir 13 photos
Adèle Exarchopoulos, la rupture avec Doums : "Je vis seule avec mon fils"
Dans le numéro du 12 mai 2021 de "Paris Match", Adèle Exarchopoulos se confie sur sa vie de maman. L'actrice de 27 ans explique vivre désormais seule, mais à quelques pas seulement d'une certaine Leïla Bekhti... La star du film "Mandibules" (en salles le 19 mai prochain) confirme donc sa rupture avec Doums.

À seulement 23 ans, Adèle Exarchopoulos devenait maman pour la première fois. Très amoureuse de Doums - rappeur charismatique et backeur de Nekfeu -, l'actrice donnait naissance à un petit garçon prénommé Ismaël. Malgré une certaine discrétion sur sa vie privée, les fans d'Adèle Exarchopoulos avaient bien remarqué l'absence de photos de couple, ou même d'une apparition à deux.

Dans les pages du dernier numéro de Paris Match, paru le mercredi 12 mai 2021, la star du film Mandibules explique vivre désormais seule avec son fils et donc être séparée de Doums. "Je me sens privilégiée par rapport à une maman de quatre enfant qui est seule et prend le RER. Moi, je vis seule avec mon fils, mais il voit son papa, j'ai mon père qui m'aide. J'habite dans l'immeuble de ma meilleure amie, qui m'aide beaucoup aussi...", a-t-elle expliqué. Heureusement, elle peut compter sur Leïla Bekhti, sa célèbre voisine, en cas de pépin.

Devenir maman si jeune - d'autant plus quand on vient de débuter une carrière d'actrice - n'a pas été toujours facile, mais Adèle Exarchopoulos ne pourrait pas être plus fière de sa relation avec son petit Ismaël (4 ans cette année). "Je n'oserais pas me plaindre. D'autant que c'était un choix pour moi de devenir maman à 23 ans. Un désir d'amoureuse d'abord, puis de transmission. J'avais envie de partager. Je viens d'une famille nombreuse, c'était une évidence pour moi. Aujourd'hui, j'ai l'impression de grandir en même temps que mon fils. C'est ma meilleure histoire d'amour", sourit-elle.

Sa grossesse et sa maternité ont parfois été un combat. Elles lui ont coûté deux films qu'elle "kiffait grave" : "Le tournage avait lieu hors de France et on ne pouvait pas du tout m'attendre. J'ai d'abord eu le vertige : 'Je ne vas pas travailler pendant un an, je ne peux plus faire tous les évènements de mode. Il se passe quoi là, en fait ?'. C'est à ce moment-là que je suis retournée à Bercy vendre des sandwichs...", raconte Adèle Exarchopoulos à Paris Match. Une accalmie dans une carrière repartie de plus belle, notamment avec la sortie, enfin, de Mandibules dans les salles le 19 mai prochain.

Retrouvez l'interview d'Adele Exarchopoulos en intégralité dans le dernier numéro de Paris Match.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image