Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adèle Exarchopoulos, son fils sur Insta ? "Ça ne me viendrait jamais à l'idée"

Adèle Exarchopoulos au front row du défilé Giambattista Valli au centre Pompidou lors de la Fashion Week Haute Couture collection printemps/été 2019 de Paris, France, le 21 janvier 2019. © Olivier Borde/Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Adèle Exarchopoulos au front row du défilé Giambattista Valli au centre Pompidou lors de la Fashion Week Haute Couture collection printemps/été 2019 de Paris, France, le 21 janvier 2019. © Olivier Borde/Bestimage
Six ans se sont écoulés depuis qu'Adèle Exarchopoulos a été révélée au monde entier grâce à son interprétation puissante dans "La Vie d'Adèle". Le temps et le recul lui permettent aujourd'hui de parler sereinement de sa vie professionnelle et privée pour "Vanity Fair".

Parmi les personnalités attendues au Festival de Cannes, il y a Adèle Exarchopoulos. Celle qui avait explosé dans La Vie d'Adèle, Palme d'or en 2013, figure dans la compétition officielle de cette année avec Sybil, réalisation de Justine Triet avec également Virginie Efira. Six ans après son coup d'éclat cannois aux côtés de Léa Seydoux, l'actrice a pris un peu de recul sur le tourbillon qu'elle a provoqué, elle est devenue maman et a tourné dans six films. C'est donc une femme de 25 ans sereine et les pieds sur terre que Vanity Fair a rencontrée, qui maîtrise l'image qu'elle renvoie sans jamais se trahir et surtout, sans jamais trahir les siens, à commencer par son enfant.

Ce n'est pas ma vraie vie

Adèle Exarchopoulos n'a qu'un quart de siècle et pourtant, elle a déjà de la bouteille. En six ans, elle assume toujours être une fille "cash" mais tient un discours réfléchi. Derrière la jeune actrice et fashionista qui s'amuse sur les réseaux sociaux, on découvre une femme solide qui sait très bien ce qu'elle fait : "Je n'ai ni Facebook ni Twitter. J'essaie de fréquenter les réseaux avec autant de recul, d'ironie et de professionnalisme que je peux. J'essaye de jouer le jeu en le manipulant avec autant de prudence et de dérision que possible. Mais je garde une grande distance par rapport à ça. J'ai du mal avec l'impudeur narcissique qui se manifeste là-dedans, que ce soit à la façon 'Admirez mon bébé !' ou 'Likez ma visite à telle association'. Moi, j'agis en coulisse, je soutiens et je ne me sers que de mon compte Instagram officiel pour mon travail." Ainsi, ce n'est pas sur Insta que l'on verra le visage de son garçon, Ismaël, né il y a près de deux ans de sa relation avec le rappeur Doums : "Ça ne me viendrait pas à l'idée de mettre mon fils sur Insta'. Les gens me le réclament, mais ils doivent comprendre que ce qu'ils voient sur ce réseau, ce n'est pas ma vraie vie."

La vraie Adèle, c'est celle qui, pendant sa grossesse, s'ennuyait car elle n'a pas pu tourner de films, question d'assurance, et a demandé à son papa de lui trouver une occupation à l'AccorHotels Arena pour vendre des sandwichs dans la fosse : "On m'a mis un faux prénom et une casquette Coca-Cola et pendant deux mois, j'ai fait le job. Plein de gens m'ont dit que je ressemblais à Adèle Exarchopoulos mais personne n'a voulu me croire. (...) Il y en a même certains qui m'ont dit : 'Ouais, je l'aime bien Adèle, mais elle est trop dénudée dans ses films.'" L'égérie Louis Vuitton a fini par arrêter, de peur que la vérité éclate "et que cela remette en cause certains contrats..." Mais cette expérience renforce son idée qu'il est important, quand on évolue dans un milieu aussi privilégié, de ne pas être déconnecté de la réalité et de transmettre cela à son enfant : "Ce qui est sûr, c'est que mon fils n'ira pas en calèche à l'école et que je ne l'habille pas avec des trucs de luxe. Il sera comme tout le monde. Il sera même puni comme tout le monde !"

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Vanity Fair du mois de mai 2019

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Invité dans l'émission "Et en même temps", présentée par Apolline de MalHerbe sur BFMTV, dimanche 23 juin 2019, Patrick Balkany est revenue sur la tentative de suicide de sa femme Isabelle Balkany.

Cécile de "L'amour par défaut" dans "Crimes et faits divers" sur NRJ12, le 30 septembre 2019
Shy'm commente la première danse de la saison 10 de Danse avec les Stars sur TF1 le 21 septembre 2019, exécutée par Azize Diabaté et Denitsa Ikonomova.
Story Instagram de Laurie Cholewa au mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Thinay, le 7 juin 2019 au château de Valmy à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), montrant les invités en train de chanter un pastiche de We are the world.
Nabilla enceinte : elle montre la tête de son bébé sur Instagram (Août 2019).
Valentin Léonard et Rachel Legrain-Trapani se font tatouer- 25 août 2019.
Rachel Legrain Trapani, Valentin Léonard et Usain Bolt posent pour un événement Puma- 27 août 2019.
Rachel Legrain Trapani et Valentin Léonard s'affrontent au sprint devant Usain Bolt- 27 août 2019.
Tressia et Vincent de "Moundir 4" en interview pour "Purepeople" - 7 mai 2019
Nolwenn Leroy se confie sur l'allaitement dans "Ca ne sortira pas d'ici", France 2, 24 avril 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel