Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

David Beckham s'enflamme, très fier, et le relais olympique s'élance...

David Beckham a embrasé à la base d'aéronautique navale de Culdrose (Cornouailles) une vasque avec la flamme olympique rapportée d'Athènes par la délégation des JO de Londres 2012, vendredi 18 mai 2012.
17 photos
Lancer le diaporama
David Beckham a embrasé à la base d'aéronautique navale de Culdrose (Cornouailles) une vasque avec la flamme olympique rapportée d'Athènes par la délégation des JO de Londres 2012, vendredi 18 mai 2012.

David Beckham ne sait toujours pas s'il aura l'honneur de disputer les Jeux olympiques de son pays et de sa ville cet été, mais la flamme olympique, elle, y va tout droit (ou presque), et le footballeur star pourra quoi qu'il arrive se réjouir d'avoir contribué à son parcours.

Un parcours qui a débuté à Olympie le 10 mai, où le feu sacré a été "recueilli" au temple d'Hera par une procession pétrie de tradition, avant d'être transmise dans une lanterne une semaine plus tard à Athènes, jeudi 17 mai, à la délégation britanique représentant les JO de Londres 2012.

David Beckham y était. Le milieu de terrain du club de Los Angeles, le LA Galaxy, où il réside, ignore s'il figurera au nombre des trois footballeurs de plus de 23 ans autorisés à jouer le tournoi olympique avec leur sélection nationale, mais est depuis des mois un des ambassadeurs les plus médiatiques du comité organisateur de la prochaine olympiade d'été, mené par Sebastian Coe. Au stade panathénaïque d'Athènes, où les Grecs ont donné la flamme aux Anglais, il a même eu le privilège de se faire appeler "Sir David Beckham" par le speaker, tandis que la princesse Anne, fille d'Elizabeth II, récupérait le feu. Anobli avant l'heure !

La flamme olympique, après une réception et une première nuit à l'ambassade britannique à Athènes jeudi soir, a eu l'autorisation exceptionnelle de prendre vendredi l'avion, classée comme "flamme protocolaire" par l'Autorité de l'aviation civile et conservée dans un dispositif spécifique, pour rallier le Royaume-Uni. A l'arrivée, à bord du très spécial Airbus (baptisé The Firefly - la luciole) des JO, à la base d'aéronautique navale de RNAS Culdrose dans la Cornouailles, David Beckham a alors joué le rôle de maître de cérémonie, embrasant une vasque qui a brûlé toute la nuit. L'époux de Victoria Beckham, torche olympique en main, semblait heureux comme un enfant d'avoir cet honneur. Et son gel a survécu à la chaleur. Espérons qu'il ne se soit pas trop attaché, car il fallait passer le flambeau...

La torche olympique débutait en effet le fameux relais olympique, périple qui doit la conduire jusqu'à la cérémonie d'ouverture des JO de Londres 2012 présidée par la reine Elizabeth II le 27 juillet prochain. D'ici-là, elle aura parcouru 12 875 kilomètres en 70 jours et 66 étapes, entre les mains de quelque 8 000 relayeurs de 12 à 100 ans. Le premier relayeur n'était autre, ce matin, que le triple champion olympique de voile (2000, 2004, 2008) Ben Ainslie, qui a soulevé la torche devant une foule de plus de 3000 personnes à Land's End, à la pointe de la Cornouailles, petit bout du monde à l'extrême sud-ouest de l'Angleterre, où elle avait été acheminée par des membres du 771e escadron à bord d'un hélicoptère Sea King. Très fier avec son T-Shirt floqué "001", Ben Ainslie a passé le premier relais de cette formidable procession à travers tout le Royaume-Uni (6 îles comprises, et même un détour par Dublin en prime) à la surfeuse Anastassia Swallow, 18 ans. C'est parti pour le sprint final...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel