Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
#JeSuisProf

Geno Silva : Le tueur de Scarface est mort, emporté par une forme de démence

3 photos
Lancer le diaporama
Si son visage, associé à de rares seconds rôles et disparu des écrans depuis une quinzaine d'années, n'a pas forcément laissé une trace indélébile dans l'esprit des cinéphiles, sa démarche glaçante et son coup de canon scié sonnant le glas de Tony Montana reste un moment culte du cinéma...

Auteur de l'exécution spectaculaire de l'un des caïds éternels du septième art, abattant dans le dos Tony Montana (Al Pacino) dans l'ultime bain de sang de Scarface (1983), Geno Silva s'est éteint, au contraire, dans le calme et un relatif anonymat : l'acteur américain, qui incarnait The Skull ("Crâne"), tueur à la solde d'Alex Sosa (Paul Shenar), dans le remake signé Brian De Palma d'après un scénario d'Oliver Stone, est mort le 9 mai 2020, selon une information du Hollywood Reporter.

Âgé de 72 ans, Geno Silva est décédé chez lui à Los Angeles des suites de complications liées à une démence fronto-temporale, maladie neurodégénérative contre laquelle ses proches ont appelé ceux qui le souhaitent à faire des dons au profit d'une association dédiée à cette forme de démence. Il laisse derrière lui une épouse, Pamela, une fille, Lucia, mère de deux enfants, et une soeur, Elizabeth.

Après avoir effectué ses débuts sur les écrans, le petit comme le grand, dans les années 1970 et fait une apparition fugace dans 1941 de Steven Spielberg, Geno Silva avait prêté ses traits et sa silhouette inquiétante à The Skull, tueur au sang-froid dans le Scarface de De Palma. Mais pas sa voix ! Composante essentielle de son personnage flippant, il n'avait pas un mot à déclamer, laissant la parole à son fusil Zabala au moment de mettre un terme retentissant à l'existence de Tony Montana. Il avait par la suite été vu en policier mexicain dans Tequila Sunrise (1988) de Robert Towne, en capitaine dans Le Monde perdu : Jurassic Park et en navigateur espagnol dans Amistad, deux films de Steven Spielberg sortis en 1997, puis dans Mulholland Drive (2001) de David Lynch ou encore en baron de la drogue face à Vin Diesel dans A Man Apart (2003) de F. Gary Gray. "Un géant en tant qu'homme, un géant en tant qu'ami", a salué l'acteur John Ortiz en repensant aux 26 années qui se sont écoulées comme autant de merveilleuses vies depuis leur collaboration sur le tournage d'Amistad.

S'il a également décroché un certain nombre de rôles pour la télévision, récurrents comme dans Key West sur la Fox ou épisodiques comme dans Walker, Texas Ranger, Star Trek: Enterprise, Alias ou encore en agent du renseignement cubain dans Deux Flics à Miami, Geno Silva était par ailleurs un comédien de théâtre chevronné, qui avait notamment foulé les planches avec le regretté Philip Seymour Hoffman dans Le Marchand de Venise, dans une mise en scène de Peter Sellars qui a fait le tour du monde.

Sa dernière apparition sur les écrans remontait à 2007.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image