Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

JO 2012-Teddy Riner: Roi d'une soirée de folie pour célébrer son titre olympique

Teddy Riner, le 3 août 2012, met le feu au Club France après sa victoire exceptionnelle en finale des Jeux olympiques de Londres
23 photos
Lancer le diaporama
Teddy Riner, le 3 août 2012, met le feu au Club France après sa victoire exceptionnelle en finale des Jeux olympiques de Londres

Après avoir célébré comme il se doit son titre olympique en compagnie de sa famille et de sa chérie, Teddy Riner était très attendu du côté du Club France...

Et ils étaient nombreux à espérer la jeune star de 23 ans et sa médaille d'or, eux qui avaient déjà fait énormément de bruit dans l'Excel, théâtre des exploits du judoka. Une foule qui a longtemps acclamé le héros du jour, scandant son nom et applaudissant à tout rompre.

Teddy Riner, grand ambianceur, n'a pas manqué l'occasion pour mettre le feu à la salle, qui refusait l'entrée ce vendredi soir par manque de place. Le Guadeloupéen n'en avait cure, et sous les yeux de ses parents, faisait chanter à toute la salle la Marseillaise. Aussi à l'aise sur un tatami que devant une foule en délire, Teddy Riner faisait le show, jouait avec ses fans, et mettait en avant son coach et ses chaussures dorées.

Véritable rock-star, la légende qui compte désormais cinq titres mondiaux et un titre olympique débarquait vers minuit vendredi soir, chemise blanche ouverte et jean en lieu et place du traditionnel kimono. Teddy Riner hurle, saute, danse, fait à peu près n'importe quoi mais son enthousiasme et sa joie sont contagieux dans une salle surchauffée. Du côté de ses parents, on reste discret, mais la joie est bien présente, peut-être plus intérieure...

Tard dans la nuit, le jeune homme rejoindra ses proches et sa famille dans les coulisses, loin de l'euphorie ambiante, pour savourer comme il se doit sa médaille, conclusion de quatre années de préparation intense. En attendant Rio pour un nouvel exploit et devenir le plus grand judoka de tous les temps.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel