Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Kobe Bryant contre sa mère : Première victoire amère, ses souvenirs protégés

Kobe Bryant contre sa mère : Première victoire amère, ses souvenirs protégés
Kobe Bryant le 27 janvier 2013 au Staples Center de Los Angeles
3 photos
Lancer le diaporama

En pleine lutte contre sa mère concernant ses souvenirs d'enfance, Kobe Bryant vient de remporter la première manche. Et pour cause. La vente de ses mémoires a été suspendue par un juge.

Pamela Bryant, maman de la mégastar des Lakers de Los Angeles, mécontente que son fiston refuse de lui offrir une maison à plus de 1 million de dollars du côté de Las Vegas, a pris la décision de vendre aux enchères les affaires de son fils, maillots, coupes, médailles, bagues de champion NBA et autres souvenirs accumulés depuis quinze ans et ses débuts au lycée.

Goldin Auctions, ravi de l'aubaine, aurait versé une avance de 450 000 dollars pour vendre les affaires à madame Bryant. Mais Kobe Bryant s'est opposé à la vente, clamant que ces affaires lui appartenaient et qu'elles ne pouvaient donc être vendues. La maison de vente aux enchères a porté plainte pour qu'un juge détermine à qui appartiennent les souvenirs. Une plainte rapidement suivie d'une autre, cette fois de Kobe Bryant, excédé que sa mère puisse mettre en vente ses souvenirs pour de l'argent, assurant au passage qu'elle en avait volé certains. Alors même qu'il avait toujours supporté ses parents, proposant même à sa mère une maison évaluée à un peu moins de 1 million de dollars à Las Vegas. Une somme jugée insuffisante par Pamela Bryant.

En attendant une première audience qui devrait se tenir lundi prochain, un juge a pris une mesure restrictive à l'encontre de Goldin Auctions, interdisant la vente des différents objets évalués à 1,5 million de dollars.

Kobe Bryant peut donc garder ses souvenirs... Du moins pour l'instant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image