Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurent Gerra : Réac et passéiste ? "C'est de la mélancolie"

L'imitateur, actuellement en tournée dans toute la France avec le grand orchestre de Frédéric Manoukian, est toujours resté fidèle à lui-même et qu'importe son image parfois négative. Il s'en explique...

Comme beaucoup de gens, Laurent Gerra accepte difficilement certaines évolutions de la société, parfois à marche forcée. Le comique ne renie d'ailleurs pas l'étiquette de réactionnaire qui lui colle à la peau depuis des années, mais il tient à y apporter des précisions...

C'est insupportable

Depuis ses débuts dans l'univers de l'humour, Laurent Gerra s'est toujours démarqué sur scène par son ton grivois et ses talents d'imitateur. Du point de vue de son image médiatique, c'est aussi par son côté "vieille France" qu'il est reconnaissable. Et il assume ! "On ne crée plus vraiment l'événement parce qu'on passe vite à autre chose, on ne s'attache plus aux choses. Il y a une pauvreté du vocabulaire qui m'effraie. La vulgarité n'est pas dans la gaudriole et les gros mots assumés que je dis avec le sourire dans un contexte satirique. Elle est davantage dans des chansons de rappeurs ou des émissions de télé réalité. Et puis ce temps perdu sur les réseaux sociaux, à partager des photos de bouffe, à donner un avis sur tout et n'importe quoi... C'est insupportable", se plaint-il dans une longue interview accordée au grand quotidien Le Monde.

Je suis comme je suis

Laurent Gerra revendique donc le droit ne pas aimer les choses modernes, ni les personnalités qui occupent désormais le devant de la scène. "Ne pas aimer David Guetta, ce n'est pas passéiste, c'est avoir du goût", tacle-t-il. Et le comique de 48 ans d'ajouter : "Je suis très curieux de nature, mais je trouve qu'il y a des choses plus intéressantes dans le passé qu'aujourd'hui ; et je l'assume. On me dit passéiste, réac : je n'en ai rien à faire, je suis comme je suis. C'est vrai que j'ai plus de plaisir à réécouter Brassens qu'à me forcer à écouter Grand Corps Malade..."

S'il dézingue nos contemporains, leurs nouvelles habitudes ou leurs goûts, c'est parce que, du passé, il lui manque "une façon de vivre, de voir les choses". L'éternel refrain du "c'était mieux avant" ? "Ce n'est pas être passéiste, c'est de la mélancolie", nuance-t-il.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Tressia et Vincent de "Moundir et les apprentis aventuriers 4" en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019
Léa Djadja, Nicolas Waldorf et Charla Carter d'"Incroyables transformations" en interview pour "Purepeople" - mars 2019
Waly Dia en interview pour "Purepeople" - avril 2019
Waly Dia sur scène pour "Ensemble ou rien"
A l'avant-première parisienne du film "Le Roi Lion", Jean Reno, Rayane Bensetti, Sabrina Ouazani, Alban Ivanov et Anne Silla répondent aux questions de Purepeople.com, le 11 juillet 2019.
"C à vous (France 5) consacre un reportage à Yannick Jadot et à sa compagne Isabelle Saporta dans son émission du 27 mai 2019.
Laeticia Hallyday prépare un repas d'anniversaire pour son ami Jean-Claude Sindres dans sa maison de Pacific Palisades, à Los Angeles, le 8 avril 2019.
Julie Ricci à son mariage - samedi 24 août 2019
Exclu - Amel Bent se confie au micro de Purepeople.com. Mai 2019
50' Inside, bande-annonce de l'émission du 31 août 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel