Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nathalie (Secret Story 8) : ''Sara et Aymeric ont dépassé les règles...''

C'est Leila qui a finalement été désignée gagnante de Secret Story 8, à l'issue d'une finale palpitante le vendredi 26 septembre sur TF1, empochant ainsi 114 300 euros. Nathalie, elle, arrive en quatrième position sur le podium des finalistes. À 43 ans, la Cougar de l'aventure ne s'attendait pas à rester aussi longtemps quand elle a accepté de participer à SS8. Elle n'en revient toujours pas et se livre sur son aventure à l'occasion d'une interview exclusive accordée à Purepeople.com.

Purepeople : Vous êtes la doyenne de cette édition de Secret Story et vous êtes surtout, comme vous l'avez très justement fait remarquer, la "première quadra" à atteindre la finale du jeu de l'été de TF1. Vous vous y attendiez ?
Nathalie : "Je ne m'y attendais pas du tout, c'est énorme ! Je suis prise dans un tourbillon, mais je suis contente d'être sortie. Je ne m'attendais pas à ce les gens soient aussi gentils, aussi affectueux. Pour le moment, ce n'est que du positif. De toute façon, le négatif, je ne veux même pas en entendre parler. Les gens qui vont m'attaquer, je m'en fiche, ça ne m'intéresse pas. Je ne prendrai que le positif, c'est le plus important."

Purepeople : Des critiques, vous avez dû en voir d'autres avec Vivian. Cela vous touche quand même ?
Nathalie : "On est habitués aux critiques, c'est vrai. Les gens nous ont beaucoup critiqués dans notre couple, dans la vie de tous les jours. Peu de personnes adhèrent à cette différence d'âge, on s'en fiche. Depuis le début, on a pris le parti de s'en moquer et de leur dire 'Occupez-vous de vos affaires et laissez-nous vivre notre vie'. On ne fait de mal à personne tant que mes enfants et nos parents sont contents et qu'on ne les fait pas souffrir, les autres, ce n'est pas important pour moi."

Purepeople : Êtes-vous quand même contente d'avoir pu passer votre message ?
Nathalie : "Je suis contente si certains ont compris notre histoire et notre message. Ce n'est pas simplement la différence d'âge que j'ai voulu mettre en avant, mais surtout le côté couple atypique. Et puis, il y a beaucoup de femmes cougars, plus qu'on le croit, et même des couples homos qui souffrent de cette différence. Des couples mixtes, par la religion, de nombreux couples sont touchés par ce message que j'ai voulu faire passer. C'est pour ça que j'ai voulu faire ce jeu. Je suis très rebelle, et là c'était nécessaire de se faire entendre !"

Purepeople : Le père de vos filles était-il au courant de votre participation à Secret Story 8 ?
Nathalie : "Je ne lui ai pas dit parce que j'ai préféré le cacher à beaucoup de monde. Mais il est venu me voir car ma fille a eu une petite opération, rien de grave, avant l'émission, donc je l'ai revu et je lui ai dit. Il m'a dit : 't'es une folle, comme d'habitude, tu ne changeras jamais'. Il savait que je sortais avec quelqu'un de jeune, il n'aurait pas été choqué."

Purepeople : Si vous aviez été célibataire dans l'aventure, un des candidats aurait-il pu vous plaire ?
Nathalie : "Non, pas du tout, aucun risque ! Quand j'ai vu les hommes en entrant, je me suis dit : 'Laisse tomber' ! Le seul qui aurait pu me plaire physiquement c'est Steph. Mais avec Steph, on est devenus très vite très amis. Et puis, j'étais en couple, il était hors de question qu'il se passe quoi que ce soit avec un autre homme. Et même si j'avais eu un coup de coeur dans l'aventure, car on ne sait jamais ce qui peut arriver, je n'aurais jamais rien fait dans la Maison, par respect pour Vivian."

Purepeople : En entrant dans la Maison des Secrets, avez-vous regardé les filles en vous demandant s'il n'y en a pas une qui aurait pu plaire à Vivian ? Avez-vous été jalouse durant votre aventure ?
Nathalie : "Bien sûr ! Quand j'ai vu Jessica, je me suis dit c'est elle, et je ne me suis pas trompée car ils sont devenus très amis. J'étais jalouse en permanence, ça ne se voyait peut-être pas, mais je n'en pouvais plus. Quand je me retrouvais seule avec Vivian, je le pinçais, je le mordais. Il savait que j'étais jalouse, il en jouait. Je lui disais 'arrête' mais il disait qu'il le faisait pour le jeu, qu'il fallait vraiment leur faire croire qu'il était célibataire. Et il a bien fait car cela a caché notre secret. Mais je pleurais le soir, au confessionnal. Ça m'a fait du mal. Il y a des momets où j'ai les yeux gonflés le matin, c'est parce que je pleurais. Quand je le voyais à côté de Jessica, dans le lit, ils se caressaient, ils se touchaient les mains, ça m'embêtait car c'était mes moments à moi. Sara, elle était quand même... Elle était coquine, elle rentrait dans son lit en chemise de nuit, elle se plaquait contre lui. Elle avait besoin de beaucoup d'affection, elle faisait pareil avec moi. Mais j'avais peur de la réaction de Vivian, car Sara est très belle et je me disais qu'il pouvait craquer en se disant que la fille était fraîche et jeune. Et que sa femme était vieille. Je pensais à ça en permanence, c'était dur pour moi. Mais Vivian me rassurait en me rappelant qu'il m'aimait et que j'étais très belle."

Purepeople : Avec Aymeric, les bisous, c'était votre vengeance personnelle ?
Nathalie : "Quand j'ai eu le rapprochement avec Aymeric, je l'ai fait pour lui montrer ce que c'était. Ce que j'endurais. J'ai voulu lui dire 'regarde et arrête parce que moi aussi je peux le faire'. Aymeric, j'avais la cote avec lui, je le savais parce qu'il me le disait en permanence. C'est un lionceau ! Ça l'a un peu calmé, il avait beau dire que ce n'était pas pareil, quand c'est moi qui m'approchais d'un homme, c'était exactement pareil. Donc oui, c'était une vengeance personnelle !"

Purepeople : Vous étiez très joueuse durant l'aventure. Quelle mission aurait-vous refusée par rapport à votre couple avec Vivian ?
Nathalie : "J'aurais refusé un baiser. Avec Aymeric, c'était un baiser d'acteurs avec des langues sur le côté, en aucun cas il n'a mis sa langue dans ma bouche. Je n'aurais pas accepté une mission câlin affectueux, et surtout pas coucher avec un homme, impossible ! Je n'aurais jamais fait quelque chose qui aurait pu faire du mal à Vivian, car dans cette émission on est tous très fragilisés."

Purepeople : À propos de l'altercation Aymeric-Sara qui a fait le buzz il y a quelques semaines, revenons sur votre décision de ne pas ré-intégrer les deux candidats. Avez-vous été profondément choquée par ce qu'il s'est passé ou bien avez-vous joué la carte de la stratégie en profitant de la situation pour éliminer deux adversaires à quelques semaines de la finale ?
Nathalie : "Je n'ai pas voulu éliminer deux adversaires, surtout que pour moi, et peut-être que je me trompe, Aymeric allait sortir. Sara, elle, était de plus en plus faible, elle me disait tous les jours qu'elle voulait partir. Stratégiquement, il n'y avait pas d'intérêt car elle serait partie d'elle-même. Dans ce jeu, il y a des règles de jeu importantes. Abdel est parti donc je ne vois pas pourquoi les deux auraient échappé à cette règle. Ils se sont un peu chamaillés tous les deux, ils savaient, ils connaissaient les règles. Les faire rentrer dans le jeu après ça, cela aurait été ne pas nous respecter nous-mêmes. Il était important de leur rappeler qu'ils n'avaient pas respecté les règles et qu'ils devaient donc être éliminés. Quand on fait des erreurs ou des bêtises, on est rappelés à l'ordre, on avait même des avertissements. À partir du moment où chacun a eu des avertissements, c'était normal qu'ils sortent. Aymeric, c'était un grand joueur et j'aimais notre compétition. Quant à Sara, c'était un peu ma fille d'adoption. Ça n'a pas été une décision stratégique et je ne regrette pas cette décision, ils ont dépassé les règles, c'est tout."

Propos reccueillis par Chloé Breen.


Interview exclusive ne pouvant être reprise sans la mention du site Purepeople.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Mélanie Dedigama explique que sa fille Naya (8 mois) a arrêté de respirer en pleine nuit - Instagram
Mélanie Dedigama explique que sa fille Naya (8 mois) a arrêté de respirer en pleine nuit - Instagram
Mélanie Dedigama explique que sa fille Naya (8 mois) a arrêté de respirer en pleine nuit - Instagram
Mélanie Dedigama explique que sa fille Naya (8 mois) a arrêté de respirer en pleine nuit - Instagram
Tara Damiano maman pour la 2e fois
Tara Damiano maman pour la 2e fois
Mélanie Dedigama explique que sa fille Naya (8 mois) a arrêté de respirer en pleine nuit - Instagram
Mélanie Dedigama explique que sa fille Naya (8 mois) a arrêté de respirer en pleine nuit - Instagram
Benjamin Castaldi fait des révélations sur la drogue dans "Secret Story" - C8, Touche pas à mon poste
Benjamin Castaldi fait des révélations sur la drogue dans "Secret Story" - C8, Touche pas à mon poste
Nathalie Baye, son histoire d'amour avec Philippe Léotard : il a tout plaqué par amour pour elle
Nathalie Baye, son histoire d'amour avec Philippe Léotard : il a tout plaqué par amour pour elle
Pierre Ménès accusé de propos racistes par Alice Belaïdi : "Il a très mal pris le fait que je lui réponde"
Pierre Ménès accusé de propos racistes par Alice Belaïdi : "Il a très mal pris le fait que je lui réponde"
Antoine Griezmann à nouveau papa : sa femme Erika hilarante avec leur bébé, Alba
Antoine Griezmann à nouveau papa : sa femme Erika hilarante avec leur bébé, Alba
Hélène Rollès maman de deux enfants : leurs visages dévoilés... dans Les Mystères de l'amour !
Hélène Rollès maman de deux enfants : leurs visages dévoilés... dans Les Mystères de l'amour !
Philippe Lellouche critiques les décisions annoncées plus tôt par le Premier ministre Jean Castex, sur BFMTV, notamment la prolongation de la fermeture des lieux culturels pendant encore trois semaines.
Philippe Lellouche critiques les décisions annoncées plus tôt par le Premier ministre Jean Castex, sur BFMTV, notamment la prolongation de la fermeture des lieux culturels pendant encore trois semaines.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image