Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Plus belle la vie - Viol conjugal : Dérapage sur Twitter, la chaîne s'excuse

8 photos
Lancer le diaporama
Voilà un sondage qui a beaucoup choqué...

Après avoir abordé la consommation de joints, un plan à trois et la prise de poppers, le 25 février dernier, Plus belle la vie (France 3) mettait en scène un viol conjugal. Un sujet délicat qui a beaucoup fait réagir sur Twitter le lendemain de la diffusion de l'épisode.

La raison ? Le compte Twitter officiel de la série a posté un sondage afin de faire réagir les téléspectateurs à cette fameuse scène. Celui-ci demandait aux fans de la série de voter parmi trois propositions à la question suivante : "Qu'avez-vous pensé de la scène de viol conjugal diffusée hier soir ? A. J'ai été horrifié(e). B. Coralie l'a cherché. C. Ce n'est pas un viol."

Dans la scène en question, Coralie (incarnée par Sara Mortensen) a une violente migraine et repousse à plusieurs reprises son amant Mathieu afin de lui faire clairement comprendre qu'elle n'a aucune envie d'avoir une relation sexuelle. Autant dire que demander aux internautes de cocher les propositions "Coralie l'a cherché" et "Ce n'est pas un viol", en a choqué plus d'un.

Résultat, non seulement le tweet a été retiré mais des excuses officielles ont été faites sur le compte Twitter de Plus belle la vie, via plusieurs messages : "Nous sommes désolés si nous avons heurté la sensibilité des followers avec 1 sondage à la formulation inappropriée. Le feuilleton donnera 1 réponse à travers l'intrigue mise en place avec des associations qui travaillent sur l'accompagnement de victimes de viols conjugaux (...) "Nous réitérons nos excuses aux téléspectateurs et à @France3tv pour ce sondage inapproprié et condamnable."

Voilà un bad buzz dont la série se serait certainement bien privée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel