Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tomboy : Belle audience du film sur arte après les attaques de Civitas

Tomboy, long métrage de Céline Sciamma, suit l'histoire de Laure, 10 ans et garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à sa voisine Lisa et à sa bande qu'elle est un garçon. Laure devient Michael et attire l'attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Une oeuvre troublante où l'on découvre tout le talent de la jeune Zoé Héran, salué par la presse et le public à la sortie du film, le 20 avril 2011. Près de trois ans plus tard, ce long métrage est diffusé sur arte, mais en ces temps d'obscures polémiques, Civitas en profite pour faire du bruit. En vain.

Mercredi 19 février, la chaîne arte a choisi de diffuser Tomboy. Mais les intégristes chrétiens de Civitas se sont enflammés, surfant sur la vague de polémiques sur la "théorie du genre", faite de raccourcis, malentendus, approximations et volonté de diaboliser et faire peur. Sur son site, le groupe d'extrême droite a publié un message pour demander aux familles françaises de "réagir et empêcher la diffusion de ce film de propagande pour l'idéologie du genre". Le film avait déjà provoqué la colère de certains puisque le projet proposé par le gouvernement de montrer Tomboy à des classes d'écoles primaires avait finalement été annulé du fait de plaintes venant de parents d'élèves.

Pour autant, Tomboy a bel et bien été diffusé sur arte, récoltant au passage pas moins de 1,3 million de téléspectateurs et 4,9% de part d'audience. Il s'agit du meilleur score d'arte en prime time depuis la rentrée 2013. La volonté de censure de Civitas a peut-être contribué à susciter l'intérêt des téléspectateurs sur ce qui pouvait provoquer une telle haine. Contactée par L'Express, arte a déclaré ne pas souhaiter communiquer autour de la polémique, "le film vaut mieux que ça". arte n'avait toutefois pas fait un choix militant à l'heure du débat qui agite une partie de la société française : en effet le fait d'avoir coproduit Tomboy entraînait sa diffusion automatique sur la chaîne franco-allemande. Avant la diffusion du film, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a de son côté envoyé une lettre de soutien à la présidente de la chaîne, Véronique Cayla, pour la féliciter ne pas avoir cédé aux pressions.

Civitas continue tout de même sa lutte, publiant sur son site des extraits, sortis de leur contexte, d'une interview de la réalisatrice Céline Sciamma à TV5 Monde. Télérama propose "d'aider" Civitas à trouver les films "dangereux" dans un article ironique : "Tomboy privé de télé : et si on aidait Civitas à repérer d'autres programmes nocifs ?"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel