Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Stéphane Guillon : Muriel Cousin s'en mêle, la victime handicapée répond

Du nouveau dans l'affaire Stéphane Guillon, qui avait écarté un handicapé de son spectacle en Corse. Christian Badoual, l'homme en question, vient de publier un droit de réponse et remet bien à sa place l'humoriste ainsi que son épouse Muriel Cousin, qui a pris part à la polémique.

Pour résumer l'affaire, au début de son show, samedi 26 mai, au théâtre de Bastia, Stéphane Guillon aurait demandé à l'un de ses spectateurs, handicapé, de changer de place. C'est le journal Corse-Matin qui s'en fait le relais : l'homme en question aurait été prié de s'installer plus loin, sans quoi le spectacle serait annulé.

Christian Badoual a fait savoir via le journal Corse-Matin son mécontentement, puis Stéphane Guillon a expliqué sa version des faits au Parisien, se disant "profondément peiné et désolé" par ce malentendu.

Sur la page Facebook "Pour l'accessibilité des lieux publics corses en fauteuil roulant", Christian Badoual, la victime de discrimination, a publié un droit de réponse.

"Mr Guilon, Vous dites, que vous vouliez me protéger, protéger de quoi? Du regard des valides pendant votre sketch? Vous m'avez "imposé" de vouloir faire mon bonheur, résultat, je me suis retrouvé au fond d'une coursive ,dans la pénombre avec un son pourri à ne voir que votre profil droit, qui n'est pas le meilleur....Et tout cela pour 40€. Il y a longtemps que je ne prête plus attention aux regards de complaisance et de pitié des autres. J'assume ce que je suis. Vous dites, que d'avoir fait un sketch sur les handicapés, c'était nous considérer comme des personnes normales, et vous avez raison de l'avoir fait. Vous avez dit, 98% d'entre nous en rigolent, c'est vrai, alors pourquoi m'avoir traiter différemment? Quand vous faites un sketch sur telle ou telle personne, 98% des gens en rigolent, 2% ne sont pas contents, mais cela vous est égal, on ne peut pas faire l'unanimité. Et pourtant vous n'allez pas faire déplacer ces 2%.... Alors, vous auriez dû me laisser à ma place, me laisser rire ou ne pas rire de votre spectacle, comme n'importe quel spectateur, sans vous préoccuper des réactions des valides, c'est à eux de s'habituer aux personnes à mobilité réduite, car moi je suis habitué à eux depuis toujours, car je vis parmi eux depuis ma naissance. 98% des valides me considèrent bien, les 2% qui reste, je m'en moque, moi!!. Je vis ma vie. C'est cela la véritable intégration.(...)"

C'est également à Muriel Cousin, la femme de Stéphane Guillon, que Christian Badoual a voulu répondre, après avoir mis en évidence les messages qu'elle lui a envoyés sur Twitter, auxquels il ne peut pas répondre puisqu'elle n'est pas abonnée à son compte à lui... Muriel Cousin écrivait : "Je ne saurai jamais bien sûr à quel point vous pèse l'injustice intolérable d'être handicapé mais j'espère que votre intention n'était pas de faire autant de mal que vous en avez fait. Si vous avez le sentiment d'être vengé, tant mieux pour vous. Ce n'est plus la peine de rien dire. Je vais maintenant essayer de protéger mes enfants à qui tout le monde dit que leurs parents sont des monstres. Muriel Cousin"

Le Corse répond : "Il n'est pas question de vengeance, de me venger de vous. Vous n'avez rien compris à ma démarche. Mon handicap ne me pèse pas, je suis né avec, j'ai une myopathie, j'ai grandi avec, je le vis très bien. Vous savez, on cohabite depuis si longtemps que nous sommes amis, elle évolue de son côté et moi du mien, de temps en temps elle me donne un coup, mais je m'adapte, je vis ma vie, je sais qu'elle aura le dernier mot, mais en attendant, je profite de chaque jour qui passe, j'aime la vie, car elle est vraiment merveilleusement, magnifiquement belle. Vous pensiez, que, de me confirmer ce que je redoutais, c'est à dire de "gêner"le spectacle, j'allais rester après coup sans réagir? Vous avez reconnu que c'est vous qui aviez fait cette demande au régisseur. Ce que vous aviez pris pour un apaisement était en fait pour moi une grande fatigue..... Je suis reparti digne, sans crier ma douleur, ni pleurer mon amertume, mon indignation. Je suis handicapé, je le vis très bien contrairement à ce que vous pouvez penser, mais il est intolérable que vous m'ayez exclu de cette manière, d'une manière insidieuse. Je ne peux me lever, ni même lever le poing vers le ciel, et ayant des capacités respiratoires considérablement diminuées, à 23h,avoir une discussion,c'est comme "gravir l'éverest"... Mes mots sont ma révolte!! Quant à la tristesse de vos enfants, j'en suis profondément attristé. J'aurais aimé que vous me contactiez pour que l'on se parle tranquillement,afin d'avoir une véritable explication sans faux fuyant... (...) Vous avez assumé devant nous ce qui s'était passé ce soir-là, vous avez dit, que vous aviez votre part de responsabilité, et votre régisseur a également dit, qu'il avait la sienne, quand à vos excuses, cela a du échappé à nos oreilles.... Cordialement."

En attendant un nouveau rebondissement, c'est l'humoriste Sophia Aram qui y est allée de son commentaire, dans son billet de mercredi 6 juin sur France Inter. La chroniqueuse déclare : "Je sais, il n'est jamais bon ni charitable de s'en prendre à un confrère et néanmoins ami, c'est une formule. Surtout lorsque celui-ci s'est pris les pieds dans un fauteuil roulant et qu'à peine relevé, il montre du doigt son régisseur en expliquant c'est pas moi, c'est lui. D'ailleurs ce n'est pas mon régisseur habituel et je lui ai dit que je ne travaillerai plus jamais avec lui. ( ... ) Alors quoi, il faudrait retirer un fauteuil roulant de la vue des valides pour les aider à rire sans être gênés ? (...) Ce serait un peu comme si je demandais à Stéphane Guillon d'aller en coulisses sous prétexte que j'ai un sketch sur la mauvaise foi ou la propension des artistes à s'apitoyer sur leur propre sort."

Évidemment, à cela, Muriel Cousin s'est empressée de répondre sur Twitter : "@SophiaAram Depuis 3 ans Guillon joue dvt ds pers en fauteuil,à Bastia l'handicapé était SUR scène:1 papier minable & petit sans conscience".

Au milieu de tout ce combat/concours de joutes, Christian Badoual, la vraie et seule victime de l'histoire, répond non sans humour à Muriel Cousin après le commentaire laissé sur le Twitter de Sophia Aram : "Oui,j'étais bien SUR scène,d'ailleurs c'est moi qui ai fait le spectacle ,et Stéphane Guillon était au fin fond,dans la pénombre de la coursive..."

Pour l'heure, Stéphane Guillon est censé terminer sa tournée Liberté (très) surveillée, qu'il présente partout en France depuis 2010, à Porto-Vecchio les 18 et 19 juin. Oui mais voilà, il serait indésirable en Corse depuis cette affaire. En effet, selon le quotidien Corse-Matin, un élu de Porto-Vecchio, Jean-Baptiste Luccheti, a demandé au maire de la ville "d'annuler purement et simplement les deux spectacles" qui étaient programmés les lundi 18 et mardi 19 juin au centre culturel. "Nous avons des valeurs qui ont été bafouées par Stéphane Guillon par la façon dont il a traité cet homme lourdement handicapé, a déclaré l'élu. Je me suis toujours impliqué dans le respect des droits des populations à mobilité réduite et je ne peux cautionner de tels agissements." Le maire de Porto-Vecchio présidera une commission lors d'une prochaine réunion à ce propos.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Ophélie Meunier enceinte et radieuse au gala des Bonnes fées au Pré Catelan, au bois de Boulogne. Le 20 mars 2019.
Interview de Clémence Castel (Koh-Lanta). Mars 2019.
Rayane Bensetti, venu présenter son film "Let's Dance", raconte sur le plateau de "C à vous" (France 5) avoir vécu des années de galère avant le succès.
Nolwenn Leroy évoque son couple avec Arnaud Clément dans "Je t'aime, etc." sur France 2, le 19 mars 2019.
Franck Gastambide et Frédéric Lopez réconciliés dans "Rendez-vous en terre inconnue", le 19 mars 2019.
Jessica Thivenin se confie sur "Les Marseillais" - 13 février 2019
Le fils d'Alice Taglioni fête ses 10 ans... dans un institut anti-poux ! 18 mars 2019
Elodie Gossuin sur Instagram, le 18 mars 2019.
Pierre Liscia face à l'Algérien Rachid Nekkaz, le 10 mars 2019 sur C8 dans "Les Terriens du dimanche".
Après avoir quitté le plateau de The Voice (TF1) en larmes, Jenifer s'explique dans "Touche pas à mon poste" (C8) lundi 18 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel