Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Albert et Charlene, interview pour leur 1er anniversaire de mariage: un fiasco !

22 photos
Lancer le diaporama
Le prince Albert et la princesse Charlene de Monaco ont donné une interview - compliquée - à l'occasion de leur premier anniversaire de mariage, pour CBS This Morning, au palais princier, en juillet 2012.

Le prince Albert et la princesse Charlene de Monaco sont à Londres pour les Jeux olympiques : reçus une première fois à Buckingham par la reine Elizabeth II à l'occasion d'une cérémonie en l'honneur des membres du Comité international olympique, avant la réception officielle des chefs d'Etat et royaux vendredi 27 en marge de la cérémonie d'ouverture des JO, le couple est pris dans la dynamique olympique depuis le début du mois, fin prêt à soutenir la modeste délégation monégasque (6 athlètes). Et tandis que le prince Albert, qui assistait hier à une cérémonie d'arrivée des athlètes, prendra également part aux rassemblements 124e Congrès du CIO, dont il est membre depuis 1985, la princesse Charlene encouragera les nageurs sud-africains, dont elle a accueilli en principauté la préparation.

Une effervescence qui a totalement éclipsé le premier anniversaire de mariage du souverain de Monaco et de l'ancienne nageuse sud-africaine, célébré les 1er et 2 juillet 2011. Un cap que tout le monde n'a toutefois pas occulté : la chaîne américaine CBS, qui, comme nombre de ses consoeurs états-uniennes, est devenue très friande de royauté depuis le mariage du prince William et de Kate Middleton le 29 avril 2011, a obtenu une interview avec Albert et Charlene. Un entretien réalisé pour CBS This Morning au palais princier, à Monaco, et diffusé le 24 juillet. Tout sauf une réussite.

Le reportage encadrant l'interview commence plutôt mal, revenant sur le mariage de... William et Kate pour introduire celui d'Albert et Charlene, avant de livrer une petite vulgate sur Monaco, ce petit Etat à la richesse inversement proportionnelle à sa taille, "terrain de jeu des super-riches" où "étaler son argent n'est pas tabou". "Un grand changement pour l'ancienne athlète, dont le père était vendeur de photocopieuses", ajoute le sujet. Mais rien, par exemple, sur le leadership environnemental du Rocher.

Questions crétines, Charlene en difficulté, Albert demande un temps mort...

Puis, les questions de la journaliste Holly Williams, plates, datées ou carrément consternantes ("Ça fait quoi d'être marié ?" - posée à l'un, puis à l'autre -, "Ça fait quoi d'être une princesse ?", qui déstabilise Charlene au point qu'Albert demande à interrompre l'entretien, ou encore "Avez-vous trouvé des ressemblances entre Charlene et la princesse Grace à votre première rencontre ?", un chef-d'oeuvre), n'aident pas franchement le couple princier à se livrer.

Regards complices mais un peu embarrassés et rires nerveux ponctuent ce simulacre d'interview. Etre marié, "eh bien, c'est merveilleux, pour le prince Albert. Je ne peux pas parler pour Charlene, mais elle vous dira ce qu'elle en pense". "C'est super, je le recommande", lâche l'intéressée dans un rire gêné. Comme la vie de princesse : "Oui, c'est super, je ne sais pas que répondre à cela, en fait", bredouille-t-elle en cherchant du regard le secours de son époux. Le prince Albert, déstabilisé et agacé, fait mettre l'interview en pause - une séquence que CBS conserve dans son montage final.

Après quelques images d'archives du "mariage du siècle" de Grace Kelly et du prince Rainier, vient la question des "similitudes" que "certains ont relevées" entre la princesse Grace et Charlene. Lorsque la journaliste de CBS demande au prince Albert s'il avait lui-même constaté ces ressemblances lors de sa rencontre avec Charlene, le regard de cette dernière, décomposée, trahit le malaise, même si le souverain monégasque tente de jouer le jeu : "Chaque être humain est unique, vous savez. (...) Je savais que quelle que soit la personne que je choisisse d'épouser, elle serait comparée à ma mère. J'étais préparé à cela. Mais je crois que Charlene a ses propres qualités, tout à fait merveilleuses, pour briller", sauve-t-il avec habileté et galanterie. L'intervieweuse se risque alors à demander de "quelles qualités" le prince parle : Charlene part d'un rire nerveux et fait mine de se boucher les oreilles, et un officiel du palais intervient pour zapper la question, trop personnelle.

Ce qui n'empêche pas la suivante, consacrée aux rumeurs de fugue de Charlene dans les moments précédant son mariage et posée après un bout de reportage rappelant la différence d'âge des jeunes mariés (Albert a 54 ans, Charlene 34) et remémorant le scandale qui a entouré leurs noces. A cela, la réponse est la même qu'en 2011 : "Pour être honnête, je ne lis vraiment pas ce qui est écrit dans la presse. Je pense qu'avec les rumeurs, tout est dans le mot en lui-même", répond tout de même la princesse Charlene. Le prince Albert, lui, est plus véhément, mais également dans un ton qu'il avait déjà employé en 2011 : "Ces rumeurs étaient complètement infondées, complètement fausses. Et c'était très injuste. Nous savons d'où elles viennent. Nous avons réglé cela."

Et là, du coq à l'âne, preuve que la journaliste a bien ramé, on enchaîne sur la retraite sportive de la princesse Charlene, qui a quitté la natation de haut niveau il y a cinq ans, et sur le soutien qu'elle a apporté à l'équipe sud-africaine dans la préparation des JO de Londres 2012, accueillant les nageurs sélectionnés à la piscine du stade Louis-II-de-Monaco en juillet. Rampe de lancement très subtile pour une ultime question de haut vol : le mental et la détermination de l'ancienne sportive de haut niveau doivent lui être très utiles dans son adaptation à sa nouvelle vie, celle de princesse, non ? A question très originale, réponse très originale : "Je suis en train. Vous savez, ça prend du temps. Tout prend du temps. Et je crois que j'ai un peu de temps devant moi."

Une rencontre franchement oubliable pour le prince Albert et la princesse Charlene de Monaco, qui, très rares en interview de couple, ne risquent pas de prendre goût à l'exercice.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel