Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bernard Tapie face au cancer : "On lui a enlevé les trois quarts de l'estomac"

Le chirurgien de l'homme d'affaires s'exprime pour la toute première fois.

Bernard Tapie voit en son cancer de l'estomac, avec extension à l'oesophage, "le match" de sa vie, un combat officialisé en septembre dernier qu'il dit de pas être "sûr de gagner" dans une nouvelle interview fleuve accordée au Point ce jeudi 8 mars.

À lire aussi

Le jour où tout a basculé

Amaigri par des mois de traitement, l'homme d'affaires de 75 ans revient sur ce jour de juin 2017 où la mauvaise nouvelle lui a été annoncée. "Je me trouve en difficulté pour déglutir et, comme je ne fume pas, ne bois pas et que je n'ai pas fait la fête la veille, je décide d'appeler mon ancien médecin de l'OM, Jean Duby", relate Bernard Tapie. Ce dernier lui prescrit une fibroscopie qu'il veut annuler puisque ses symptômes alarmants se sont estompés. Jean Duby le lui interdit.

Bernard Tapie réalise les examens sans inquiétude, sans se douter que les nouvelles sont extrêmement mauvaises. Le couperet tombe... "C'est pas bon", lui lâche le médecin qui a réalisé sa fibroscopie. Les résultats complémentaires confirment le premier diagnostic : cancer de l'estomac.

Le parcours du combattant démarre

Pas le temps d'attendre plus longtemps même si aucune métastase n'est découverte, il faut commencer tout de suite à combattre la maladie. "Démarre alors le parcours du combattant. On m'annonce une chimio qui va être très dure, très très dure. Elle l'a été", confie l'homme d'affaires. Ses séances sont réalisées dans l'objectif de l'opérer. "On m'a ôté l'essentiel de l'estomac et de l'oesophage", rappelle le malade.

Pour la toute première fois, le Pr Émile Sarfati, chirurgien à l'hôpital Saint-Louis (Paris), évoque le dossier délicat de Bernard Tapie. Le spécialiste parisien détaille au Point le protocole réalisé sur son célèbre patient qu'il n'avait jamais vu auparavant. "Je précise d'abord qu'il s'agit d'une très grosse intervention puisque le cancer est à cheval entre le thorax et l'abdomen. Pour respecter le diaphragme, il faut passer à la fois par la voie abdominale et la voie thoracique", partage le chirurgien. "L'opération a consisté à enlever la moitié de l'oesophage et les trois quarts de l'estomac. L'oesophage a été remplacé par un tube fabriqué avec le morceau d'estomac restant. Le tout a duré cinq heures, ce qui n'est pas très long pour ce type de chirurgie. Il n'y a eu aucune complication", se félicite le Pr Sarfati.

Préparé à la lourdeur de cette intervention par le corps médical, Bernard Tapie n'a réalisé qu'après la gravité de l'épreuve. "Je dois vous prévenir, cette opération, c'est comme si vous passiez sous l'autobus", l'a prévenu le Pr Sarfati. "Je n'ai pas compris sur le coup, mais, depuis, j'ai réalisé", confesse Bernard Tapie.

L'après...

Si les médecins sont optimistes sur l'avenir de l'homme d'affaires, lui ne l'est pas autant. Affaibli, il peine à entrevoir un avenir heureux malgré le soutien de ses proches. "J'ai perdu énormément de poids, j'ai beaucoup de mal à me nourrir, mais les médecins sont relativement optimistes, même si je sens bien que je vais avoir droit à une deuxième séance de chimiothérapie", pressent-il.

Bien décidé à remporter son combat contre la maladie malgré tout, Bernard Tapie donne sa méthode : "Bouge ton corps même quand tu n'en peux plus. L'énergie donne de l'énergie. Monte sur la table et descends."

L'intégralité de l'interview de Bernard Tapie est à retrouver dans Le Point en kiosques le 8 mars 2018.

Spectacle "Peau d'âne" lors de la réouverture du théâtre Marigny à Paris le 22 novembre 2018.
Extrait du spectacle "Hypersensoriel" de Messmer
Marianne James, invitée de l'émission "On refait la télé" sur RTL dimanche 4 novembre 2018, raconte le jour où elle a été méchamment taclée par Fabrice Luchini.
Line Renaud dans Un jour un destin, sur France, le 30 septembre 2018.
Stéphane Freiss évoque le petit surnom que Julie Gayet donne à François Hollande dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2 le 2 septembre 2018.
Clément Rémiens répond aux questions de Purepeople.com
Yann Moix se paye Stéphane Bern dans "Les Terriens du samedi", le 3 novembre 2018 sur C8.
Anne-Sophie Lapix plongée dans le noir sur le plateau du Journal de 20 Heures le 2 juillet 2018 sur France 2.
Hélène Darroze détaille le rituel de Laeticia Hallyday lorsqu'elle se rend sur la tombe de Johnny Hallyday au petit cimetière de Lorient, à Saint-Barthélemy, dans le documentaire "Johnny, un an déjà : une journée si particulière" diffusé sur C8 le 26 novembre 2018.
Christophe Licata filme Fauve Hautot qui a obtenu son permis - Instagram, 7 août 2018
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel