Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bradley Cooper : Depuis la mort de son père, avoir un Oscar lui importe peu

Sa performance dans Happiness Therapy lui a valu de nombreux honneurs, mais Bradley Cooper n'a pas la tête qui tourne pour autant, d'autant que l'acteur de 38 ans n'a pas obtenu l'Oscar, puisque la récompense suprême est revenue sans surprise à Daniel Day-Lewis qui incarne Lincoln pour Spielberg. Dans une interview pour le magazine GQ, Bradley Cooper explique ce que lui a enseigné la mort de son père survenue il y a deux ans, et à quelle point elle influe sur la conception de sa vie, ses priorités et dans tout ça, l'Oscar n'a plus beaucoup d'importance.

Il y a deux ans, Bradley Cooper est face à la terrible nouvelle du décès de son père, Charles J. Cooper, à l'âge de 71 ans, des suites d'un cancer du poumon. "La mort est devenue très réelle pour moi. Très concrète. Car mon père, quelqu'un qui a été dans ma vie durant trente-six ans, est parti. Je l'ai vu mourir, j'étais à son chevet. Je respirais avec lui, et puis j'ai vu son dernier souffle, il était parti. J'ai partagé ce moment avec lui. C'était un instant critique que j'ai eu le privilège de vivre avec lui. Rien n'est plus pareil depuis."

Dans ce passage émouvant, il entre dans le détail sur son ressenti après le décès de son père : "Vous connaissez les poèmes de William Blake, Songs of Innocence ? Eh bien, là, à ce moment, l'innocence est partie. Et ne reviendra jamais. [...] Mon père m'a donné deux choses, la vie et le fait de mourir auprès de moi. Avant, j'étais le genre de gamin qui tremblait pour parler en public. Maintenant, je ne m'angoisse pas. Je ne peux pas tout contrôler. J'ai vu mon père mourir et j'ai réalisé que c'était de cette façon que nous allions tous partir. Pour moi, c'était un passage de la connaissance intellectuelle d'une chose à son expérience concrète."

Tout ce cheminement émotionnel a entraîné Bradley Cooper à être très détaché face à l'Oscar : "Je ne veux pas gagner un Oscar. Ça ne changerait rien. Rien. Les choses qui ne sont pas comblées dans ma vie ne le seront pas. Professionnellement, aujourd'hui, c'est mieux que je n'en gagne pas un. Je ne veux pas. Vraiment pas." Ce qui ne l'a pas empêché d'assister avec élégance à la soirée des Oscars, accompagné de sa mère.

L'interview a sans doute été réalisée avant la cérémonie des Oscars et si l'envie de Bradley de ne pas avoir un prix s'est vérifiée, elle ne change effectivement pas sa vie. Depuis que Bradley Cooper a perdu, il a repris le cours normal de sa vie d'acteur et d'homme. Il préparerait sa première réalisation, un remake du film allemand Kokowääh de Til Schweiger. Parmi les autres nombreux projets de la star, se sont concrétisés The Place Beyond the Pines (en salles en mars), Very Bad Trip 3 (mai) et Serena (octobre). Se reposant de la folie des Oscars, il profite du peu de répit qu'il a pour faire de la moto et son amie Jennifer Lawrence lui cherche une amoureuse parmi ses copines puisqu'il il vient de se séparer de Zoe Saldana.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel