Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brandao : Mis en examen pour viol, le buteur de l'OM file au Brésil...

L'attaquant de l'Om Brandao rejoint en mars 2011 le club brésilien de Cruzeiro, un départ forcé par sa mise en examen pour le viol d'une Aixoise de 23 ans plus tôt dans le mois.
L'attaquant de l'Om Brandao rejoint en mars 2011 le club brésilien de Cruzeiro, un départ forcé par sa mise en examen pour le viol d'une Aixoise de 23 ans plus tôt dans le mois.

Brandao part (fuit ?) au Brésil, c'est officiel. L'attaquant de l'Olympique de Marseille, âgé de 30 ans, s'apprête à retrouver sous les couleurs de Cruzeiro un championnat qu'il n'a plus fréquenté depuis bientôt dix ans.

L'OM et le club de Belo Horizonte, vice-champion en titre, ont trouvé un terrain d'entente autour d'un prêt jusqu'en décembre 2011 avec option d'achat s'élevant à 4 millions d'euros - le club phocéen l'avait récupéré en provenance du Shakhtar Donetsk - qui présente l'avantage pour les dirigeants français de se débarrasser de cet élément devenu encombrant suite à sa mise en examen le 9 mars 2011 pour le viol présumé d'une Aixoise de 23 ans.

Le dossier a été rondement mené, et les deux clubs ont su parfaitement exploiter le fait que Brandao, Evaverson Lemos da Silva de son vrai nom, était placé sous contrôle judiciaire mais pas interdit de quitter le territoire hexagonal.

Cruzeiro a présenté sa recrue express mardi soir, et Brandao, qui était rentré au pays se mettre au vert une semaine après le début de ses démêlés judiciaires, ressentant le besoin de se réfugier auprès de sa famille, a fait une arrivée au Brésil confortable puisque les journalistes avaient été prévenus qu'il était inutile d'aborder le sujet qui fâche. Du coup, il s'est contenté de déclarations indolores sur ses bonnes intentions, en attendant de pouvoir intégrer le championnat de Minas Gerais : "L'équipe évolue à un rythme soutenu et je veux m'adapter rapidement et marquer des buts."

Toujours sous contrat avec l'OM jusqu'en 2013, Brandao devrait en savoir plus dès le mois de mai sur le maillot qu'il portera à l'avenir, comme le remarque La Provence, puisque Cruzeiro, qui prend en charge son salaire, devrait se prononcer à cette période sur l'option d'achat le concernant.

Le joueur devrait revenir à Marseille en début de semaine prochaine, pour rencontrer à nouveau ses dirigeants, tandis que la juge Laëtitia Ugolini, qui a décidé sa mise en examen, se chargera de rappeler à son avocate les règles à suivre pour respecter l'information judiciaire en cours. Malgré cette porte de sortie rapidement trouvé, le cas du Brésilien n'a pas fini de diviser. Déjà décrié pour son comportement sur le terrain, conspué pour ses mauvais gestes réguliers, peu apprécié en raison de son style de jeu rugueux, peu gracieux et peu efficace, et capable de prises de bec avec des supporteurs lors des entraînements au centre RLD, Brandao fait également des remous en interne, au sein du staff phocéen.

Ainsi, alors que le président Jean-Claude Dassier est intervenu très rapidement sur le dossier, il s'est étonné, avec une pointe d'agacement, des propos de l'entraîneur Didier Deschamps en conférence de presse dimanche dernier. DD, mis dans une situation épineuse en termes d'effectif par ce départ inéluctable et qui aurait bien aimé conserver son attaquant en dépit du contexte, avait évoqué son désir de rencontrer le joueur en tête à tête. "Nous signerons ce contrat, il n'y a pas à tourner autour du pot, avait réagi Dassier. C'est moi, et personne d'autre, qui prendrai la décision. Il n'y a pas à être troublé par les propos de Didier (...) Mais qu'est-ce que ça veut dire, des rencontres en tête à tête ? Il ne fait pas confiance à son président ? (...) Didier s'est exprimé comme il s'est exprimé, c'est son problème." Ambiance, ambiance... Et la pilule a du mal à passer : "J'aimerais discuter avec lui [Brandao], mais cela ne changera rien à la décision", insistait Didier Deschamps sur RMC mardi, tandis que son ex-attaquant passait sa visite médicale de l'autre côté de l'Atlantique...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Aya Nakamura est l'invitée dans l'émission C'est à Vous, le 23 mai 2019.
Ariane Brodier se livre sur sa maternité dans "Les Maternelles" (France 5), le 24 mai 2019.
Paul dans "Les 12 Coups de midi", le 23 mai 2019, sur TF1
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Tressia et Vincent de "Moundir et les apprentis aventuriers 4" en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019
Exclu - Amel Bent répond à l'interview VNR pour Purepeople.com. Mai 2019
Sarah Lopez et Jonathan de "Moundir 4" en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019
Maeva se confie sur son couple avec Marvin à "Purepeople", lors de la conférence de presse de "Moundir et les apprentis aventuriers 4", le 7 mai 2019
Marvin et Maeva de "Moundir et les apprentis aventuriers 4" en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019
Moundir se confie sur la deuxième grossesse de sa femme Inès à "Purepeople", le 7 mai 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel