Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cammie King Conlon : L'actrice d'Autant en emporte le vent est décédée...

4 photos
Lancer le diaporama
Sa carrière s'est arrêtée lorsqu'elle avait 5 ans, et pourtant, Cammie King Conlon a marqué l'histoire du cinéma. Cette ancienne actrice qui a joué le rôle de l'enfant de Scarlett O'Hara et Rhett Butler dans Autant en emporte le vent est décédée le 1er septembre à l'âge de 76 ans des suites d'un cancer du poumon. Son fils, Matthew Ned Conlon, se trouvait à ses côtés au moment de son décès. Elle a également une fille nommée Katie Conlon Byrne.

En 1939, elle est choisie pour jouer dans le long métrage légendaire de Victor Fleming au côté de Clark Gable et Vivien Leigh. Dans ce drame sur fond de guerre de Sécession, Cammie King Conlon jouait la petite Bonnie Blue Butler, l'enfant du couple principal dont la mort provoque une blessure irrémédiable pour Rhett et Scarlett. A cette époque, la jeune comédienne n'avait que 4 ans. Pour ce film, elle a obtenu un caché de 1 000 dollars. Elle a ensuite prêté sa voix au doublage de Féline (Faline en version originale), la petite biche amoureuse de Bambi sorti pour la première fois en 1942.

Sa mère avait souhaité que sa fille ne poursuive pas son chemin dans la jungle hollywoodienne, afin de lui permettre d'avoir une vie normale. Elle s'est dirigée alors dans le domaine de la communication et notamment dans les relations publiques, ce qui ne l'a pas empêchée d'avoir gardé des contacts avec "la famille" d'Autant en emporte le vent.

Par ailleurs, elle garde quelques souvenirs du tournage épique de ce film qui a rapporté, après correction de l'inflation, plus d'un milliard de dollars de recettes. Elle se souvenait de l'homme nain qui la doublait dans la scène tragique, qu'elle voyait hors des caméras fumer dans le costume de lapin. Elle n'a pas oublié non plus l'effet rugueux de la moustache de Clark Gable lorsqu'il la serrait dans ses bras.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel