Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Coupe du monde de rugby : Les scandales se multiplient autour des Anglais

Samedi 8 octobre, le quart de finale de Coupe du monde entre l'équipe de France de rugby et l'Angleterre se tiendra à Auckland. Pourtant, la presse britannique ne s'intéresse absolument pas à l'enjeu sportif... Bien au contraire.

Martin Johnson, le manager de l'équipe anglaise, passe ainsi son temps en conférence de presse à justifier, expliquer et excuser le comportement de ses troupes en Nouvelle-Zélande. Et autant dire que l'ancien joueur a du boulot.

 

L'affaire Tindall

Alors que l'on pensait l'histoire close, l'affaire Mike Tindall a connu un rebondissement des plus inattendus ce week-end. Le joueur de 32 ans et capitaine de l'équipe anglaise, qui avait été surpris très proche d'une jeune femme blonde lors d'une troisième mi-temps arrosée, avait clamé haut et fort que cette dernière était une très bonne amie et qu'ils s'étaient quittés à la sortie de l'Altitude Bar... Un début de polémique était né, car Mike Tindall n'est autre que le mari depuis l'été de la jeune princesse Zara Phillips, petite-fille de la reine Elizabeth II. On pensait que la venue de la princesse en Nouvelle-Zélande, les déclarations de Martin Johnson et du manager de la boîte avaient coupé court à toutes rumeurs, mais The Mail On Sunday a poursuivi son enquête. Résultat, plusieurs témoins ont affirmé avoir vu le joueur poursuivre la soirée dans une seconde boîte, le Cowboys Bar, toujours en compagnie de cette mystérieuse inconnue, avec laquelle il se serait comporté comme un adolescent en plein flirt ! Devant l'évidence, Mike Tindall a été contraint de reconnaître les mensonges... Interrogé à ce sujet, Martin Johnson a eu ce commentaire laconique et peu convaincant : "Mike n'a pas dit la vérité, c'est un fait. Mais il n'a pas menti intentionnellement. Pourquoi l'aurait-il fait sachant qu'il y avait une vidéo ?... Ses souvenirs sur son itinéraire de la soirée étaient inexacts. Il l'a entièrement reconnu dans un communiqué d'excuses. Il n'a voulu induire personne en erreur ou organiser une quelconque couverture. C'est juste un trou de mémoire de sa part."

 

L'affaire du "baiser australien"

Le traitement médiatique réservé par la presse à l'équipe des Three Lions ne semble pas ravir les joueurs, comme le déclarait Mark Cueto, 54 sélections à son actif : "Ce ne sont pas des choses qui se passent à chaque fois qu'on sort. Il s'est passé deux choses et depuis, c'est tous les jours dans les journaux. C'est à vous les journalistes de passer à autre chose, et d'écrire sur d'autres sujets (...) En Angleterre, personne n'aurait trouvé à redire mais parce qu'on est en Nouvelle-Zélande, même si on n'a rien fait de mal, c'est dans les journaux pendant une semaine. Si on ne peut pas sortir boire des bières, on vit dans un monde bien triste."

Cette autre affaire, qui, d'après Mark Cueto, n'aurait choqué personne outre-Manche, c'est le Sunday Mirror qui la rapporte. Elle concerne trois joueurs anglais et une jeune employée du Southern Cross Hotel où séjournait l'équipe d'Angleterre au début de la compétition. Le 9 septembre, Dylan Hartley, Chris Ashton et James Haskell "empruntent" à la jeune fille son talkie-walkie. Annabel Newton, affectée à l'étage qu'occupe le squad britannique, se rend à la chambre de Dylan Hartley pour y récupérer son objet de travail. Ce dernier l'accueille en serviette, alors que James Haskell, l'investigateur selon Annabel, filme la scène. Après avoir nié dans un premier temps posséder le talkie-walkie, James Haskell va totalement tomber dans le vulgaire : "Il a crié qu'il voulait un aussie kiss (baiser australien). Et quand j'ai demandé ce que c'était, il a répondu que c'était 'une fellation de ce côté-ci du monde'..." Ce côté-ci fait allusion au fait que dans l'hémisphère sud, tout est à l'envers. Et la jeune fille de conclure : "Pour eux, c'était une blague. Mais ils m'ont traité sans respect."

Après avoir rapporté les faits en larmes à son manager, celui-ci s'est adressé à Martin Johnson, qui a assuré que les joueurs impliqués présenteraient leurs excuses. Chose faite la veille du match Angleterre-Géorgie. Cependant, l'histoire n'en est pas restée là... La jeune fille s'est plainte de ces excuses, pas sincères selon elle. De plus, elle n'aurait jamais reçu la carte d'excuses promise auparavant. Annabel Newton a donc saisi un avocat, qui est entré en contact avec le manager anglais, qui une fois de plus a dû s'expliquer en conférence de presse.

"Quand j'ai su, j'étais en colère contre eux (les trois joueurs impliqués, ndlr). Ce qu'ils pensaient être de l'humour n'a clairement pas été perçu ainsi par Annabel. Ils se sont excusés quand ils ont réalisé avoir dépassé les limites. Quand nous sommes rentrés de Queenstown, je me suis excusé auprès du manager de l'hôtel. Les joueurs impliqués ont été réprimandés pour leur comportement. Ils se sont excusés et je pensais que c'était la fin de l'affaire après notre explication avec Annabel et son avocat. Ça n'est pas le cas, puisque, trois semaines plus tard, l'histoire fait la une des journaux. Je suis en colère parce que ça met toute la délégation dans l'embarras. On devrait parler de rugby, du quart de finale contre la France. Et au lieu de ça, on parle des affaires" a tenté d'expliquer Martin Johnson.

Et visiblement, ces affaires n'ont pas l'air d'affecter tant que ça les joueurs. Ces derniers assurent au contraire par le biais de leur pilier Matt Stevens que "le groupe s'est resserré". Les Français, au bord du gouffre après leur humiliante défaite de samedi face au Tonga, (14-19) sont prévenus...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Rihanna dans un Sex Shop, à la recherche d'un nouveau sex toy
Kate Middleton, les looks de la princesse la plus stylée !
Kate et William, Charlene et Albert de Monaco, les plus beaux mariages royaux depuis 2010
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel