Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Douze Clodettes en détresse : Les danseuses de Claude François ne décolèrent pas

Trente-cinq ans après la mort deClaude François, douze de ses anciennes danseuses, les fameuses Clodettes - aujourd'hui devenues professeur de danse, directrice commerciale, gérante de restaurant ou encore retraitée - ont assigné, en février 2012, la société Spedidam qui s'occupe de la distribution des droits des artistes-interprètes de la musique et de la danse. Elle réclamait chacune 16 000 euros pour la diffusion d'images de leurs célèbres chorégraphies. Malheureusement, le 27 juin, le tribunal de grande instance de Paris les a déboutées. Les danseuses ne décolèrent pas et ne baisseront pas les bras.

Interrogée par Lefigaro.fr, Nadine Ligeron, dite Prisca, réagit au verdict : "Je suis déçue, mais je ne baisse pas les bras. Nous n'avons pas encore fixé de ligne de conduite avec notre avocat, Me Daniel Richard, ni avec Ketty Naval [Clodette qui mène la fronde, ndlr], mais je pense que nous allons faire appel de la décision."

La défense de la Spedipam est simple : tous les papiers qui permettent d'identifier chaque danseuse sur les passages télé de Claude François n'ont pas été remplis à l'époque, ce qui rend impossible le reversement des droits. "Certaines attestations de présence étaient incomplètes voire inexistantes", expliquait alors l'avocate de la société, Me Isabelle Wekstein. Pour Prisca, c'est un scandale d'être considérée comme "négligente" : "C'était une autre conjoncture. Il y avait du travail en abondance, on était en permanence sur les routes. Je suis incapable de dénombrer les shows télés que nous avons fait entre 1973 et 1978. On nous accuse d'être des filles légères ou négligentes, mais on ne connaît l'existence de cet organisme que depuis cinq ou six ans." Les danseuses se sentent lésées et pas assez respectées : "On a notre importance dans la légende Claude François, le public connaît toutes nos chorégraphies. Il est légitime de réclamer nos droits." D'autant que l'une d'entre elle a pu s'inscrire à Spedidam et aurait touché entre 15 000 et 20 000 d'aides sociales selon ses anciennes collègues.

Malgré la tristesse d'avoir perdu cette bataille, Prisca ne manque pas de rendre hommage à la légende : "Respecter les Clodettes, c'est respecter Claude François. [...] C'est une mémoire que nous n'avons jamais cessé d'honorer. Claude François n'était pas un tyran, comme tous s'accordent à le dire. Il nous protégeait. Nous étions tout à ses yeux."

Interview à lire dans son intégralité sur LeFigaro.fr.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

EXCLU - Capucine Anav en interview avec Purepeople pour la web-série En Coloc
Noémie Lenoir gênée face à Thierry Ardisson après une question sur sa tentative de suicide en 2010, le 29 septembre 2018 sur C8 dans "Les Terriens du samedi".
Majda Sakho et son mari Mamadou Sakho lors de la présentation de la collection MSKH pendant la Fashion Week prêt-à-porter automne-hiver 2019/2020 au show Room Xavier Lavergne, à Paris.
L'évolution look d'Amel Bent.
Line Renaud dans Un jour un destin, sur France, le 30 septembre 2018.
Laurence Boccolini se livre à propos de son hospitalisation et de sa perte de poids au micro de "Purepeople.com" en marge de la conférence de presse de l'émission "Big Bounce Battle", qu'elle coanime avec Christophe Beaugrand sur TF1.
Notre rencontre avec Jeff Panacloc, star de l'émission "L'Etrange Noël de Jeff Panacloc" sur TF1, le samedi 8 décembre 2018.
Mylène Farmer, pourvu qu'elle soit rousse par Purepeople, 2018.
Jean-Pierre Pernaut de retour dans le JT de TF1, le 12 novembre 2018.
Stéphane Bern parle de sa mère dans "Le Divan", le 2 novembre 2018 sur France 3.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel