Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dustin Hoffman, la chute : 3 nouvelles accusatrices, dont une qui était mineure

Dustin Hoffman à la soirée Foreign Press Association Annual Grants Banquet à l'hôtel Beverly Wilshire à Beverly Hills, le 2 août 2017 © Chris Delmas/Bestimage
9 photos
Lancer le diaporama
Dustin Hoffman à la soirée Foreign Press Association Annual Grants Banquet à l'hôtel Beverly Wilshire à Beverly Hills, le 2 août 2017 © Chris Delmas/Bestimage
Trois femmes racontent et dénoncent les agissements de l'iconique acteur américain.

C'est un mythe qui s'effondre. Dustin Hoffman, incarnation du charme à l'américaine, a été la cible jeudi d'une quatrième vague d'accusations de harcèlement et d'agressions sexuels en deux mois. Cette fois-ci, trois femmes témoignent sur le site du magazine Variety, dont une était mineure au moment des faits supposés. Cori Thomas, qui était une camarade de classe de la fille de la star, était âgée de 16 ans à l'époque, en 1980.

Aujourd'hui actrice et dramaturge, elle affirme que l'acteur se serait présenté nu devant elle dans une chambre d'hôtel et aurait fait des commentaires à connotation sexuelle. Elle explique n'avoir dû son salut qu'à un appel téléphonique de sa mère, qui lui aurait permis de quitter la pièce.

Melissa Kester, l'une des trois autres femmes à avoir témoigné, raconte avoir été agressée sexuellement par l'acteur aujourd'hui âgé de 80 ans, lors d'enregistrements sonores pour le film Ishtar (1987), auxquels elle assistait en compagnie de son compagnon. Selon elle, le comédien aux deux Oscars aurait mis discrètement sa main dans son pantalon avant d'introduire ses doigts dans son vagin. Il aurait fait de même avec une comédienne de 22 ans, qui témoigne anonymement dans Variety et qu'Hoffman avait rencontrée sur le plateau du même film, mais à une autre occasion.

À l'image d'Harvey Weinstein, accusé de harcèlement et traité de monstre par Salma Hayek, le clan de l'acteur hollywoodien s'est empressé de nier. L'avocat de l'acteur, Mark Neubauer, a affirmé à Variety que ces allégations étaient des "mensonges diffamatoires".

Meryl Streep l'a défendu

Avant ces témoignages, au cours des deux derniers mois, trois femmes avaient déjà accusé Dustin Hoffman de harcèlement ou d'agression sexuels. Le site The Hollywood Reporter avait publié le 8 décembre le récit de l'actrice Kathryn Rossetter, qui affirmait avoir subi des mois durant des attouchements alors qu'elle partageait avec lui l'affiche de la pièce Mort d'un commis voyageur, entre 1983 et 1985. Elle avait confié que son partenaire de scène aurait, "à presque toutes les représentations", passé sa main sous sa combinaison. Il lui aurait également touché les seins lors de séances photos et même tenté une nuit de "mettre ses doigts" en elle. L'actrice a assuré avoir voulu dénoncer Dustin Hoffman à un syndicat d'acteurs de théâtre, mais des "professionnels respectés" l'en auraient dissuadé.

En 1979, dans une interview accordée au Time Magazine, Meryl Streep accusait Dustin Hoffman de lui de lui avoir peloté les seins au cours d'une audition qu'elle était venue passer pour la pièce de théâtre qu'il réalisait à l'époque. "Il est venu vers moi et m'a dit : 'Je suis Dustin – rot – Hoffman', et il a mis sa main sur mon sein. Je me suis dit : 'Quel ignoble porc'", confiait la star aux 31 nominations aux Golden Globes. "Il y a eu une faute et c'est une chose pour laquelle Dustin a présenté ses excuses. Et Meryl les a acceptées", avait alors justifié l'attachée de presse de Meryl Streep. Une défense qui était intervenue après les récits de l'écrivaine Anna Graham Hunter et de la dramaturge Wendy Riss Gatsiounis, qui avaient toutes les deux accusé l'acteur d'agression sexuelle. La première avait 17 ans au moment où il lui aurait attrapé les fesses et aurait flirté avec elle sur le tournage du film, Mort d'un commis voyageur, en 1985. Quant à Wendy Riss Gatsiounis, elle l'accusait de s'être conduit de façon déplacée lors d'une rencontre en 1991.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Découvrez quel acteur américain se cache derrière ce sac en papier !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel