Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Édouard Baer, une interview sans compromis : "Je n'ai pas de public du tout"

Edouard Baer, maître de cérémonie lors du photocall du maître de cérémonie du 71ème Festival International du Film de Cannes, le 8 mai 2018. © Borde/Jacovides/Moreau / Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Edouard Baer, maître de cérémonie lors du photocall du maître de cérémonie du 71ème Festival International du Film de Cannes, le 8 mai 2018. © Borde/Jacovides/Moreau / Bestimage
Dans une interview absolument géniale publiée dans "Society", Edouard Baer se lâche sur divers sujets, de la politique à sa propre carrière (et l'absence d'une "grande oeuvre") en passant par ses confrères du cinéma. Une interview cash, entre poésie, drôlerie et réflexions percutantes.

On reconnaît sa gouaille, son verbe, son franc-parler, son côté polymorphe, on le qualifie d'homme de théâtre de radio ou de cinéma. Édouard Baer, c'est un nom connu du grand public. Dans le magazine Society, l'acteur de 51 ans s'offre plusieurs pages d'interviews où il saute d'un sujet à l'autre. Il évoque notamment son rapport au public et l'absence d'un grand film dans sa carrière (seulement des seconds rôles mémorables comme dans Mission Cléopâtre). "Je suis consterné, oui, reconnaît-il. Les vraies belles carrières, ce sont celles de gens qui inspirent les metteurs en scène. (...) En ce qui me concerne, je les ai peut-être déçus en jouant mal, je ne sais pas... Mais ce que je sais, c'est que je n'ai pas connu d'âge d'or dans ma carrière."

À lire aussi

Il poursuit, plus rassurant sur ce bilan : "J'ai eu des petits trucs à la mode, à des moments. Après, créer une énergie, une bizarrerie, une musique, c'est aussi utile à la société de faire une oeuvre." Et d'ajouter, non sans sarcasme : "On rêve de faire des grands films, mais pour quoi faire ? Pour la postérité ? C'est aussi vulgaire que l'argent, la postérité." Plus loin, il relance le sujet sur son public. "Je n'ai pas de public du tout, assène-t-il. À chaque fois, le métier veut me relancer parce qu'il m'aime bien, parce que je présente leurs trucs de César et de Cannes. Et tout à coup, je fais un film et ça ne marche pas du tout. Je n'ai pas dû jouer dans assez de bons films." Il ajoute : "Je le dis sans fausse modestie, ce n'est pas grave, ça viendra. À 50 ans, au cinéma, pour un homme, ça va."

Tout au long de l'interview, Édouard Baer apparaît cash, sans filtre, autant quand il parle d'argent en avouant qu'il "adore gagner plein de pognon" et qu'il se fait faire des chemises sur mesure par pur souci d'élégance, que quand il parle de ses collègues. Il ne tarit pas d'éloges sur Benoît Poelvoorde ("savoir qu'il existe, ça enchante ma vie"), parle de Gérard Depardieu avec une certaine admiration ("ce n'est pas forcément amusant de jouer avec Depardieu parce que ça ne l'amuse plus lui"), dézingue Fabien Onteniente qui lui a ôté sa liberté (ainsi que celle d'Alain Chabat) dans le film Turf, ou encore Fabrice Luchini. "Comme Luchini est quelqu'un de très cultivé, tout ce qu'il dit a l'air d'être le fameux 'bons sens'. Sauf que ce sont des âneries", lâche-t-il en parlant de cette interview où le volubile acteur "disait qu'avant de résoudre les problèmes des autres, il fallait d'abord s'occuper des siens".

Interview à retrouver en intégralité dans Society, numéro du 6 septembre 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Jade et Joy Hallyday souhaitent une bonne fête des mères à leur maman, Laeticia Hallyday. Los Angeles, le 26 mai 2019.
Hommage de JR à Agnès Varda - 29 mars 2019
Moundir en interview pour "Purepeople" - 7 mai 2019
Laurent Ruquier ose une blague sexiste concernant Vaimalama Chaves, Miss France 2019. Emission "On n'est pas couché", France 2, le 19 janvier 2019.
Waly Dia en interview pour "Purepeople" - 8 avril 2019
Yann Moix s'explique sur ses propos concernant ses goûts en matière de femmes devant Thierry Ardisson dans "Les Terriens du samedi" (C8) le 12 janvier 2019.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Cyril Hanouna ému dans "On se retrouve chez Sabatier" - extrait dévoilé dans "Les enfants de la télé", dimanche 6 janvier 2019
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
"50 mn Inside", l'émission du 20 avril 2019 sur TF1.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel