Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

FC Porto : Cinq joueurs internationaux en prison pour des faits de violence ?

Les footballeurs se croiraient-ils tout permis ? Les stars du ballon rond sont supposées être des modèles pour la jeunesse. Admirés tous les week-ends sur les prés verts par des millions de personnes, ces pousseurs de ballon ont pourtant une fâcheuse tendance à se laisser aller.

Il n'est pas rare de voir régulièrement sortir des histoires sordides d'agression sexuelle, comme ce fut le cas pour l'ancien marseillais Brandao ou l'international brésilien Mancini, des histoires de tromperies dignes d'un soap opera - on pense alors à l'affaire John Terry -, ou encore des histoires de violence physique...

Si Nicolas Anelka avait lui fait preuve de violence verbale envers son sélectionneur Raymond Domenech dans le secret du vestiaire tricolore lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, cinq joueurs du club portugais de Porto sont poursuivis pour des faits de violence et risquent plusieurs années de prison. Une affaire qui pourrait paraître banale, mais qui concerne cinq joueurs majeurs dont Hilton, le capitaine du FC Porto, club multi-champion du Portugal, vainqueur de la Ligue des Champions en 2004 et de la Ligue Europa en 2011.

Les faits remontent au 20 décembre 2009, lors d'un match entre le FC Porto et le grand rival du Benfica. Visiblement très énervés d'avoir perdu 1-0 à Benfica, cinq joueurs s'en étaient pris à deux agents de sécurité dans le tunnel menant aux vestiaires. L'international brésilien et capitaine de Porto Givanildo Vieira de Souza, dit "Hulk", son compatriote Hilton da Silva Arruda, ainsi que les internationaux uruguayens Cristian Rodriguez et Jorge Fucile et le Roumain Cristian Sapunaru avaient été impliqués dans l'affaire. La fédération portugaise de football avait suspendu les joueurs de 4 à 6 mois, avant de ramener les peines à 4 matches de suspension.

Mais les agents de sécurité victimes des coups ont porté l'affaire au civil. Et après instruction, le ministère public a réclamé des peines allant de 3 à 5 ans de prison à l'encontre des joueurs, rapporte le site Atlas Info. Des peines très lourdes qui pourraient s'appliquer très prochainement. Gageons cependant que Porto ne laissera pas tomber ses joueurs, d'autant plus lorsque l'on connaît le montant de la clause libératoire de Hulk : 100 millions d'euros !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel