Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

FIFA : Gianni Infantino, président de la plus haute instance du football mondial

Ce vendredi 26 février, les 207 délégations de la FIFA ont élu le nouveau président de la plus haute instance du football mondial.

Deux tours auront suffi pour départager les prétendants au titre de président de la FIFA. C'est l'Italo-Suisse Gianni Infantino, qui était jusqu'à présent secrétaire général de l'Union des associations européennes de football (UEFA), qui a été élu succédant à Joseph "Sepp" Blatter, en poste depuis 17 ans.

Il a été élu ce vendredi 26 février à Zurich, recueillant 115 voix au second tour de l'élection, devant le cheikh Salman Ben Ibrahim Al-Khalifa, président de la Confédération asiatique (88 voix), le prince jordanien Ali Ben Al-Hussein (4 voix) et le Français Jérôme Champagne (0 voix). Le Sud-Africain Tokyo Sexwale s'est retiré de la course juste avant le premier tour. Il devient ainsi le neuvième président de l'histoire de la FIFA.

Les 207 délégations de l'institution lui ont fait confiance pour ce mandat de quatre ans, reconductible au maximum deux fois. Tandis que la FIFA fait face à un scandale de corruption sans précédent après l'arrestation de sept de ses responsables, Gianni Infantino a tenu à rassurer quant à sa volonté de faire régner une transparence exemplaire. "Nous allons restaurer l'image de la FIFA. Tout le monde doit être fier de la FIFA", a-t-il insisté.

Outre la restauration de l'image de la FIFA, son autre objectif sera de redresser les comptes de l'organisation : elle accuse un retard de 550 millions de dollars sur les objectifs financiers d'ici à 2018, faisant les frais d'un "environnement économique difficile", selon le secrétaire général intérimaire Markus Kattner.

Sepp Blatter n'a pas manqué d'adresser ses meilleurs voeux de réussite à son successeur : "Avec son expérience, ses capacités, son sens de la stratégie et de la diplomatie, il apporte toutes les qualités avec lui, pour poursuivre mon travail et ramener la FIFA vers la stabilité", a-t-il déclaré.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Zlatan Ibrahimović superstar du PSG : il crée l'émeute sous la Tour Eiffel
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros