Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Frédéric de Wurtemberg : Mort à 56 ans, destin brisé par un terrible accident

Le duc Frédéric de Wurtemberg lors de son mariage avec la princesse Marie de Wied en novembre 1993 à Altshausen. Le duc héritier a trouvé la mort à 56 ans le 9 mai 2018 dans un accident de voiture.
15 photos
Lancer le diaporama
Le duc Frédéric de Wurtemberg lors de son mariage avec la princesse Marie de Wied en novembre 1993 à Altshausen. Le duc héritier a trouvé la mort à 56 ans le 9 mai 2018 dans un accident de voiture.
Héritier de la maison royale de Wurtemberg, le duc s'est tué au volant de sa Porsche à quelques kilomètre du fief familial d'Altshausen, où vivent ses parents. La duchesse pleure la mort de son "enfant soleil", dont les obsèques auront lieu dans quelques jours.

Pour les faits divers, c'est hélas un accident de la route mortel de plus ; pour la Maison de Wurtemberg, qui vient de perdre le duc héréditaire Frédéric, c'est un drame absolu... Un dépassement hasardeux, une collision frontale et c'est la vie de toute une dynastie qui en est bouleversée – sans parler du chagrin.

À lire aussi

Aîné des six enfants du duc Charles de Wurtemberg et de Diane d'Orléans, Frédéric de Wurtemberg a trouvé la mort le 9 mai 2018 à 15h40 à l'âge de 56 ans, lorsque sa Porsche, qu'il conduisait, a percuté de plein fouet une autre auto venant en sens inverse vers Ebenweiler (Bade-Wurtemberg, Allemagne), selon le récit qu'en fait le magazine Point de vue dans son édition de ce 16 mai : "Voulant doubler un tracteur, il n'a pas vu le véhicule qui se trouvait en face de lui. Le choc a été violent. Les occupants de l'autre voiture ont échappé au pire. Frédéric, lui, est mort presque sur le coup. Appelée sur place pour constater le décès, la police ne l'a tout d'abord pas identifié. Finalement, les agents ont réussi à contacter le château d'Altshausen pour annoncer la nouvelle aux parents du défunt. Son épouse et ses enfants, qui vivaient avec lui dans l'autre château de la maison royale de Wurtemberg, Friedrichshafen [à 35km au sud, sur les bords du Lac de Constance, NDLR], ont été informés aussi peu après."

Petit-fils et filleul du prince Henri d'Orléans, comte de Paris, Frédéric de Wurtemberg aurait fêté en novembre prochain ses noces d'argent avec la princesse Marie de Wied, fille du prince Ulrich de Wied et descendante du dernier roi de Wurtemberg, qu'il avait épousée en 1993. Vingt-cinq années d'un mariage heureux qui a produit trois enfants : Wilhelm, 23 ans, auquel échoit en ces circonstances dramatiques la position de duc héritier, appelé à succéder à son grand-père Charles, la duchesse Marie Amélie, 22 ans, et la duchesse Sophie Dorothée, 20 ans. Une famille confrontée à un deuil épouvantable...

Le destin brisé de "l'enfant soleil"

La famille ducale et toute la maison de Wurtemberg se sont dites "dévastées par cette disparition" dans un communiqué courageusement émis le jour même du drame, quelques heures seulement après l'accident fatal. La duchesse Diana, quant à elle, n'a eu besoin que de quelques mots – poignants – pour rendre compte de sa douleur insondable : "Depuis le jour de sa naissance, cet enfant était mon soleil", a-t-elle déclaré au sujet de la perte de Frédéric, qui laisse aussi toute une fratrie orpheline de lui – Mathilde (55 ans, mère de cinq enfants), Eberhard (54 ans), Philippe (53 ans, père de quatre enfants), Michael (52 ans) et Fleur (40 ans, trois enfants).

Comme le souligne Vincent Meylan dans Point de vue, Frédéric de Wurtemberg avait "un destin tout tracé", consistant à "incarner l'héritage royal après son père", devenu chef de la maison royale en 1975, et "gérer" le patrimoine colossal de la famille, établie dans l'industrie, l'agriculture, la viticulture... Officier réserviste de la Bundeswehr, avec le grade de colonel, et membre de plusieurs universités allemandes, il semblait parfaitement armé pour y faire face : "Certains se sont rebellés contre ce trajet imposé. Lui, non seulement l'avait accepté, mais il s'y trouvait très à l'aise. Depuis des années, c'était d'ailleurs lui qui, pour l'essentiel, gérait la fortune familiale", constate encore l'hebdomadaire spécialiste du gotha. Le défunt mettait également son énergie au service de plusieurs associations.

Les obsèques de Frédéric de Wurtemberg auront lieu le 25 mai en l'église Saint Michael du château d'Altshausen, suivies de son inhumation dans l'intimité.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Penelope Cruz plus sexy que jamais, elle enflamme la Croisette au Festival de Cannes
Jennifer Lawrence fait grimper la température d'un Festival de Cannes frais et pluvieux...
Eva Longoria : festival de robes sexy et séance shopping sur la Croisette
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel