Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hugo Clément (Quotidien) giflé : Le journaliste porte plainte !

7 photos
Lancer le diaporama
Le journaliste n'y a pas réfléchi à deux fois.

Hugo Clément ne garde pas un bon souvenir de son passage au meeting de François Fillon porte de Versailles, dimanche 9 avril 2017.

À lire aussi

À un peu moins de quinze jours du premier tour des élections présidentielles de 2017, le candidat Les Républicains s'est une fois de plus adressé à son public. À cette occasion, une équipe de Quotidien (TMC) s'est rendue sur les lieux et on peut dire que le journaliste Hugo Clément a été déçu du voyage.

Sur Twitter, le jeune homme a annoncé avoir été giflé "gratuitement" par un sympathisant. Un événement sur lequel il est revenu hier soir, au cours de l'émission de Yann Barthès. "Il y avait hier une forte hostilité contre la presse. Une équipe de Canal+ s'est fait détruire son matériel (...) par un membre du service de sécurité embauché par le parti. Cet agent de sécurité a été placé en garde à vue hier soir à Paris", a-t-il déclaré dans un premier temps, faisant ainsi référence à l'agression qu'a subie l'équipe du Petit Journal.

Et d'ajouter le concernant : "Nous aussi on a été pris à partie (...). J'ai reçu une grosse claque par un militant non identifié à la fin du meeting. Il m'a frappé sans raison alors qu'on quittait la porte de Versailles. On a porté plainte hier soir pour violence volontaire."

Ce n'est pas la première fois qu'Hugo Clément vit une telle situation. Lors de l'édition de Quotidien du 7 décembre, il avait été violemment bousculé en direct. Lors d'un duplex organisé à l'occasion d'un meeting de Manuel Valls à Audin­court (Doubs), il avait en effet été poussé par un militant, alors qu'il débriefait la réunion politique. Le service d'ordre était heureusement vite intervenu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel