Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jade Goody : Quatre ans après sa mort, son mari, en pleurs, raconte leurs adieux

5 photos
Lancer le diaporama

Décédée le 22 mars 2009 d'un cancer du col de l'utérus, Jade Goody reste dans les mémoires comme la première star de télé-réalité a avoir choisi de médiatiser les derniers jours de sa vie. Quatre ans après sa mort, qui avait ému toute l'Angleterre, son mari Jack Tweed revient aujourd'hui sur cette douloureuse épreuve lors d'une interview poignante sur la chaîne ITV.

S'il a refait sa vie aujourd'hui, avec Chanelle Hayes, une autre star de télé-réalité, Jack Tweed reste toujours profondément marqué par le décès de sa femme. En pleurs, il a confié ne pas avoir pu regarder Jade Goody mourir à l'hôpital. "Sa respiration devenait de plus en plus difficile, son corps tout entier bougeait parce qu'elle luttait pour respirer et moi je ne pouvais plus rester assis là." Pendant que la mère de la star, Jackiey Budden, était auprès d'elle, Jack Tweed a dû quitter la pièce, sans pouvoir faire ses adieux à son épouse : "Je l'ai juste embrassée et je suis parti."

Intime, Jack Tweed a ensuite évoqué ses derniers échanges avec Jade Goody à l'hôpital. "Je ne me souviens pas exactement de ce qu'elle m'a dit puisque ce n'était pas vraiment des mots", confie-t-il, racontant également que quelques jours plus tôt, elle avait demandé à ce que son mari lui fasse sa toilette. Toujours très affecté, son époux de 25 ans a reconnu avoir eu des aventures avec d'autres femmes durant les derniers instants de Jade Goody. "Elle m'aurait sûrement mis son poing dans ma figure" si elle avait été au courant, admet-il.

A propos de l'héritage de Jade Goody, que pourrait finalement ne pas toucher ses deux enfants, Bobby Jack (9 ans) et Freddie (8 ans), nés d'une précédente relation, Jack Tweed a également fait part de son incompréhension avant d'évoquer à nouveau son cas. Notamment lorsqu'il avait été accusé de viol en 2009 et avait fait sept mois de détention préventive. "Si j'avais eu une arme, je me serais tiré une balle dans la tête". Espérons que Jack Tweed connaîtra désormais des jours heureux avec Chanelle Hayes...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel